CEA
CNRS
Univ. Paris-Saclay

Service de Physique de l'Etat Condensé

Faits marquants 2017

12 avril 2017

Du fait de leur très haute sensibilité, les capteurs magnétiques basés sur le principe de la magnétorésistance géante (Giant Magneto Resistance - GMR) ont de nombreuses applications, principalement dans le domaine de l'engistrement magnétique. Les applications biologiques ne sont pas en reste, puisque l'activité biologique (neuronale, musculaire, ...) s'accompagne de faibles courants électriques, source de très faibles champ magnétiques, que l'on est aujourd'hui capable de mesurer.

Au delà des mesures réalisées en magnétoencéphalographie ou magnétocardiographie, l'équipe du LNO a développé des sondes à base de capteurs GMR qui permettent de mesurer localement un signal magnétique lié à une activité biologique. Le succès des premières mesures in vitro sur des neurones musculaires va permettre de poursuivre les études vers des mesures in vivo de l'activité neuronale.

 

Retour en haut