| Centre
Paris-Saclay
| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST | English
Univ. Paris-Saclay
Transport dans les nanotubes de carbone et les nanofils semiconducteurs  
Fabriquer, utiliser des composants à l'échelle nanomérique pose des problèmes nouveaux. La faible taille des composants fait, par exemple, que les propriétés de transport électrique ne sont plus les mêmes que pour un fil macroscopique. Ainsi, les électrons ne peuvent traverser un conducteur sans problème que si les charges (e) dans le fil sont très bien écrantées. Pour un nanofil semiconducteur ou un nanotube de carbone de 5 à 200 nm de diamètre, les électrons issus des contacts métalliques macroscopiques rencontrent une étroite constriction où ils sont fortement confinés... [lire la suite ...]. Une des publications associée : J.-F. Dayen, T. L. Wade, M. Konczykowski, and J.-E. Wegrowe, Phys. Rev. B 72, 073402 (2005).
J. Wegrowe, dépêche du 06/12/2005

 

Retour en haut