| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact
Univ. Paris-Saclay
NANORAIL
Piégeage et contrôle optique de nano-objets par des substrats métalliques ou diélectriques nano-structurés
logo_tutelle 

Projet du Triangle de la Physique - Thème Nanophotonique (equipement / Fonctionnement)


Janvier 2012 - Décembre 2014

 

Partenaires :

 

Mis en évidence en 1986 par Ashkin, le piégeage optique est aujourd’hui devenu une technique courante pour la manipulation de micro-objets. L’extension de cette technique au cas de nanoobjets ouvrirait de nombreuses perspectives dans le domaine des nanosciences et des nanotechnologies.
Le défi à relever pour y parvenir implique la mise en oeuvre de gradients d’intensité lumineuse beaucoup plus forts que ceux qui sont habituellement utilisés et qui résultent de la focalisation à la limite de diffraction d’un faisceau laser. Ce projet se propose d’étudier la faisabilité de nanorails optiques mettant à profit les gradients de champ provenant soit d’exaltations locales de champ issues de l’excitation de nanostructures plasmoniques, soit du confinement nanométrique de la lumière pouvant résulter du couplage de guides diélectriques spécifiques. Au-delà de la définition et de la réalisation de tels NANORAILs de piégeage, l’objectif final du projet consistera à identifier la meilleure approche de même que la taille ultime des objets pouvant être piégés.

 

 
NANORAIL

Principe du piégeage de nano-objets à l'aide de nano-rails plasmoniques.

#2239 - Màj : 27/11/2013

 

Retour en haut