CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact
 / 
 / 
23 novembre 2017
Projet européen COSMICS : "Des contrôles moléculaires pour les dispositifs spintroniques du futur : du concept à la réalisation"
logo_tutelle logo_tutelle 

L'équipe SPEC/GMT du CEA coordonne le projet européen H2020 Fet-Open "Cosmics" (Concepts and tools in molecular spintronics) dont la réunion de lancement s'est tenue les 27 et 28 novembre 2017. Issu d’un appel d’offres très sélectif, ce projet porte sur la recherche de nouveaux dispositifs hybrides, associant molécules et électrodes magnétiques métalliques, qui pourra enrichir la conception de composants électroniques miniaturisés.

 

La différence de potentiel appliquée entraine un déplacement des charges, porteuses d'un moment magnétique de spin. Entre les électrodes métalliques divers dispositifs moléculaires sensibles à l'orientation des spins peuvent être implantés, permettant de réaliser des composants et dispositifs spintroniques.

Sur les vingt-six projets sélectionnés par la Commission européenne en catégorie "Technologies futures et émergentes 2017 - FET Open" du programme H2020, Cosmics est le seul coordonné par une équipe française : l'équipe "Modélisation et Théorie*" au CEA-Iramis, sur le centre Paris Saclay.

Cosmics est né d’une collaboration fructueuse entre expérimentateurs et théoriciens européens, spécialistes de spintronique moléculaire (**). Il rassemble aujourd’hui six équipes de physiciens et chimistes, dont une PME de développement de logiciels. Le projet consiste à développer une plateforme de modélisation en spintronique moléculaire qui facilitera et stimulera la recherche fondamentale comme appliquée, afin de faire émerger de nouvelles technologies dans le domaine .

Plus précisément, les chercheurs combineront des outils de modélisation et des expériences de pointe sur des systèmes bien calibrés. Leur objectif est d’élucider les mécanismes fondamentaux du transport de spins dans les divers systèmes envisagés (couches minces, pointes fonctionnalisées, jonctions moléculaires, etc.) et de valider les modèles associés. Cette approche duale théorie – expérience doit également permettre de proposer de nouveaux matériaux ou systèmes aux propriétés robustes et optimales.


(*) L'équipe "Modélisation et Théorie" dépend du "Service de Physique de l'État Condensé" UMR 3680 CEA-CNRS.

(**) La spintronique moléculaire est un domaine combinant l’électronique moléculaire, où des molécules sont utilisées comme constituants de composants électroniques, et la spintronique qui combine les propriétés électriques et de spin des électrons pour les technologies de stockage et traitement de l’information.

 

 

  • Les partenaires du projet :

Service de Physique de l'État Condensé

UMR 3680 CEA-CNRS, CEA-Saclay,
91190 Gif-sur-Yvette France

Anmarks Tekniske Universitet

Anker Engelundsvej 1, Bygning 101
2800 Kongens Lyngby, Denmark

Quantumwise A/S

Fruebjergvej 3
2100 Copenhagen, Denmark

Université Paris-Diderot - Paris 7

5, rue Thomas Mann
75205 Paris, France

Christian - Albrechts - Universitaet Zu Kiel

Olshausenstrasse 40
24118 Kiel, Germany

Universitat de Valencia

Avenida Blasco Ibanez 13
46010 Valencia, Spain

 

Maj : 23/11/2017 (2808)

 

Retour en haut