| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact | English
Univ. Paris-Saclay

Faits marquants 2005

31 décembre 2005
19 décembre 2005
G. Biroli*, J.-P. Bouchaud, D. L'Hôte, F. Ladieu (DSM/DRECAM/SPEC et *DSM/SPhT)
Le problème de la transition vitreuse est selon le prix Nobel de Physique P.W. Anderson "le problème le plus profond et le plus intéressant en physique de l'état condensé". A première vue pourtant, il est difficile de penser que des matériaux aussi courants que les verres puissent encore constituer un "mystère" de la physique. Il n'empêche que la compréhension quantitative des verres et plus particulièrement de la transition vitreuse défie les physiciens depuis plus de cinquante ans.

 

14 novembre 2005
M. Pinault1, M. Mayne-L'Hermite1, C. Reynaud1 ,H. Khodja2 ,V. Pichot3 , P. Launois3

1CEA Saclay - DSM/IRAMIS/Service des Photons, Atomes et Molécules - Laboratoire Francis Perrin
2CEA Saclay - DSM/IRAMIS/Laboratoire Pierre Sue
3Laboratoire de Physique des Solides, CNRS UMR 8502, Univ. Paris Sud, 91405 Orsay

14 novembre 2005
M. Pinault1, M. Mayne-L'Hermite1, C. Reynaud1 ,H. Khodja2 ,V. Pichot3 , P. Launois3

1CEA Saclay - DSM/IRAMIS/Service des Photons, Atomes et Molécules - Laboratoire Francis Perrin
2CEA Saclay - DSM/IRAMIS/Laboratoire Pierre Sue
3Laboratoire de Physique des Solides, CNRS UMR 8502, Univ. Paris Sud, 91405 Orsay

 

Retour en haut