| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact | Français

Headlines 2015

02-09-2015

Les nouvelles technologies permettant de stocker ou transmettre de l'information sont en plein essor. Pour poursuivre l'effort de recherche associé, plusieurs pistes sont explorées, en particulier la manipulation de courants polarisés en spin (spintronique) ou encore l'exploitation des états spécifiques électroniques de surface, tels que l'on peut les trouver dans les isolants topologiques, matériaux isolant en volume, mais possédant des états de conduction de surface.

Cependant, maitriser, sans champ magnétique appliqué, la polarisation en spin des états électroniques dans la matière, n'est pas une chose aisée. Une collaboration de physiciens rassemblés autour du projet FemtoARPES, a permis une avancée dans ce domaine : en alliant isolants topologiques (chalcogénures de bismuth) et excitation laser (impulsions femtoseconde), ils montrent qu'il est possible de peupler sélectivement les états électroniques excités de surface et d'obtenir un gaz bidimensionnel d'électrons, où chaque état est parfaitement polarisé en spin, et de relativement longue durée de vie. Au-delà du résultat fondamental, cette observation est un pas supplémentaire vers l'exploitation d'états quantiques polarisés en spin, dans le traitement de l'information.

04-03-2015

Cooperation between research teams from the CEA, the CNRS and the Université Paris-Sud[1] has resulted in research showing that chemistry tools subjected to radiation make it possible to study the ageing of electrolytes in lithium-ion accumulators. In particular, accelerated ageing can be produced in electrolytes for the purpose of facilitating studies of their life span. This research was published in Nature Communications on 24 April 2015. Furthermore, the technique can also provide a more accurate understanding of the chemical mechanisms at work in accumulators so as to extend their life span and make them safer to use.

 

Retour en haut