CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact
 / 
 / 
06 mars 2012
Imagerie photochimique du champ proche optique de nanocubes d’or

(a) Image AFM différentielle d’un nanocube d’or recouvert de polymère.
(b) Calculs FDTD du champ électromagnétique local. Encart: image MET des cubes.

Le contrôle de l’interaction lumière-matière à l’échelle nanométrique nécessite le développement de nouvelles instrumentations (microscopies à sonde locale) et de nouveaux matériaux (plasmonique hybride).

Le Laboratoire de Nanotechnologie et d’Instrumentation Optique de Troyes a mis au point depuis plusieurs années une technique originale d’imagerie du champ proche optique autour de nano-objets métalliques. Leur système est constitué de molécules d’azobenzène greffées sur un polymère déposé en fine couche  sur l’objet métallique. Ils visualisent par AFM (microscopie à force atomique) différentielle, avant et après irradiation, la  modification de la topographie de la surface qui est liée à la distribution en intensité et en polarisation du champ local autour du nano-objet.  

Le groupe EDNA développe depuis 3 ans un savoir-faire en synthèse de nanoparticules d'or qui est maintenant à l’état de l’art et laisse envisager de nombreuses collaborations dans le domaine de la plasmonique. Comparé aux objets lithographiés, les nanoparticules colloïdales offrent un meilleur confinement  du champ électromagnétique ce qui permet dans ce travail, de démontrer pour la 1er fois l’existence de points «froids» extrêmement confinés spatialement.

 

“Spatial confinement of electromagnetic hot and cold spots in gold nanocubes” 
M. Haggui, M. Dridi, J. Plain, S. Marguet, H. Perez, G. C. Schatz, G. P. Wiederrecht, S. K. Gray, R. Bachelot, ACS Nano, 6(2) (2012) 1299.

Contact CEA : S. Marguet.

 

Maj : 15/03/2012 (1926)

 

Retour en haut