Service de Physique de l'Etat Condensé

Laboratoire d'Etude des NanoStructures et Imagerie de Surface (LENSIS)
logo_tutelle 

Pages WEB du Groupe Photemission, Photodiffraction et Spectromicroscopie

Les activités de recherche du groupe portent sur l'analyse de la structure électronique et chimique de surfaces et d'interfaces à l'aide de techniques de spectroscopie et de diffraction des photoélectrons.

Contact : N. Barrett

Membres du laboratoire.


Notre équipe fait partie du Service de Physique de l'Etat Condensé de l’Institut IRAMIS, du "Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives" (CEA). Nous focalisons notre étude sur les structures électronique et chimique des oxydes fonctionnels. Nous utilisons une large variété de techniques d’analyse des surfaces fondées sur le principe de photoémission, telles que la spectroscopie de photoémission par les rayons-X (XPS), la spectroscopie de photoémission résolue en angle (ARPES), la microscopie d'électrons photoémis (PEEM), mais aussi des techniques à sondes électroniques telles que la microscopie d'électrons lents (LEEM).
Notre travail expérimental est mené en laboratoire ou en synchrotron, et nous accordons une grande importance à la création de collaborations durables avec des groupes experts en croissance de couches minces en épitaxie, ainsi qu'à la complémentarité des analyses expérimentale et théorique.

L'équipe est dirigée par Dr. Nick BARRETT.

 

Maj : 09/11/2018 (298)

Voir aussi
Chemisorption : « Back to the Group page « Back to the Oxides page   In view of the potential of transition metal (TM) oxides for photocatalytic applications, the adsorption and dissociation of water on their surfaces has been widely studied.
Contrats : LENSIS ÉquipePublications Collaborations Contrats Recrutement
Electrical boundary conditions : « Back to the Group page « Back to the Oxides page   The new physics emerging from two-dimensional films in the limit of a few unit cells has a host of exciting applications.
Switching the polarization :       « Back to the Group page « Back to the Oxides page       Switching requires a metallic contact, raising fundamental issues about the interface between the FE and the electrode.

 

Retour en haut