Laboratoire archéomatériaux et prévision de l'altération (LAPA) - Projets

Martine Regert, Directrice adjointe scientifique à l’Institut écologie et environnement, et  Philippe Dillmann, Directeur de recherche CNRS au LRC Saclay de l’IRAMAT* et responsable de l'équipe " Laboratoire archéomatériaux et prévision de l'altération - LAPA" de l'IRAMIS/NIMBE, sont coordinateurs du "Chantier CNRS Notre-Dame", dont l’objectif est de développer des axes de recherche en lien avec la restauration de la Cathédrale Notre-Dame de Paris.
Durée du projet d’un an - Mission Interdisciplinarité du CNRS Le projet FISC dont le LAPA est  le coordinateur s’inscrit dans l’axe biocorrosion du laboratoire. Son objectif est de mieux cerner les mécanismes de biocorrosion du fer.
Durée du projet : 1 an – Projet DRF-Impulsion (CEA). Le projet SIMBBAC dont le LAPA est le coordinateur s’inscrit dans l’axe biocorrosion du laboratoire. Son objectif est de mieux cerner les mécanismes de biocorrosion du fer.
The ANR labcom project LETRIP (Laboratoire d’Etude des Traitements et Revêtements Innovants pour le Patrimoine) is a joint laboratory between the NIMBE/LAPA (CEA/CNRS, Université Paris Saclay, UMR3685) and the A-CORROS company. It started in 2015 and is founded by the ANR (Agence Nationale de la Recherche) for three years. Its mission is the treatment and protection of the metallic cultural heritage.
Site du LAPA Le fer à Angkor : production, circulation, consommation du métal et expansion de l’empire Khmer, Cambodge (9ème -15ème siècles), une approche multidisciplinaire et integrée (coord. S Leroy)     Partenaires principaux : Institut de Recherche sur les ArchéoMATériaux (IRAMAT) LAPA/CRPAA University of Illinois Chicago (UIC)) – INDAP Project (Coord. M.

 

 

Retour en haut