CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact
Slow PhotoElectron Spectroscopy (SPES)
logo_tutelle logo_tutelle 
Slow PhotoElectron Spectroscopy (SPES)

Matrice SPES obtenue pour le dimère d'argon

La technique SPES a été développée à sur la ligne DESIRS à SOLEIL dans le cadre d'une collaboration impliquant le MSME de l'Université Paris-Est le le LIDYL. Il s'agit d'une approche étendue de la technique de coïncidences TPEPICO qui permet de mesurer la spectroscopie vibrationnelle et électronique d'un ion moléculaire dans la géométrie de son neutre. Cette technique est basée sur les uniques électrons d'énergie nulle, alors que le SPES considère l'ensemble du spectre de photoélectron de la molécules.

 
  1. J. C. Poully, J. P. Schermann, N. Nieuwjaer, F. Lecomte, G. Gregoire, C. Desfrancois, G. A. Garcia, L. Nahon, D. Nandi, L. Poisson, M. Hochlaf, Phys.  Chem.  Chem.  Phys. 2010, 12, 3566-3572.
  2. M. Briant, L. Poisson, M. Hochlaf, P. de Pujo, M.-A. Gaveau, B. Soep, Phys. Rev. Lett. 2012, 109, 193401.

 

 

Maj : 14/06/2016 (2621)

Voir aussi
Contact: Collaborative work, depending on the project, Martin Schwell (LISA, Univ Créteil)
Contact: Collaborative work, depending on the project, Majdi Hochlaf (MSME, Univ. Marne-la-Vallée) or Niloufar Shafizadeh (ISMO, CNRS)
Contact: Marc-André Gaveau

 

Retour en haut