| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact | Français
Matériaux Nanocomposites pour l’Energétique : Analyses Chimiques et Structurales
Michel L. Trudeau
Science des Matériaux, Institut de Recherche d’Hydro-Québec, Canada
Thu, Sep. 22nd 2011, 11:00
LIDYL Bât 522, p 138, CEA-Saclay

De plus en plus on retrouve l’utilisation de nouveaux matériaux nanocomposites ou nanostructurés dans le domaine énergétique. Afin de comprendre leur comportement, et en particulier leurs processus de dégradation, il est nécessaire d’utiliser la microscopie à transmission à haute résolution afin de caractériser leurs structures ainsi que leur composition chimique en deçà du nanomètre. Dans cette présentation on regardera l’utilisation de la microscopie à transmission à faisceau balayé (STEM) pour la caractérisation de différents matériaux reliés au domaine de l’énergie, comme les aciers martensitiques utilisés pour la fabrication ou la réparation des roues de turbine hydraulique ou les alliages de Zr utilisés dans les réacteurs nucléaires, et ayant une structure nanométrique. L’analyse en STEM est effectuée avec un microscope ayant prouvé une résolution en image de 78 pm et équipé d’un nouveau type de détecteur EDX permettant une plus grande sensibilité dans l’analyse des éléments présents ainsi qu’un détecteur EELS permettant l’analyse de la nature chimique des constituants principaux. Le type d’analyses présentement effectuées va de l’observation des constituants aux joints de grains, à la synthèse de matériaux ou à l’analyse de transformations de phases par observations à différentes températures (jusqu’à 1500 °C), en passant par la mesure de propriétés mécaniques en compression (indentation) ou en élongation.

Contact : Caroline LEBE

 

Retour en haut