| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact | Français
L'influence du cycle de l'azote sur les flux de carbone au cours du 20ème siècle
Philippe CIAIS
(DSM/LSCE)
Thu, Sep. 29th 2011, 11:00
Bât 774, Amphi Claude Bloch, Orme des Merisiers

Les cycles de l'azote et du carbone sont intimement couplés dans les océans et sur les continents. L'absorption du carbone par la végétation exige un peu d’azote dans le sol. En retour, la minéralisation de l'azote dans le sol dépend de la teneur de ce sol en carbone. Depuis le début de la révolution industrielle, le "tango amoureux" des cycles du carbone et de l'azote est fortement accéléré par l'augmentation du CO2 atmosphérique qui influe sur la photosynthèse, la production anthropique d'azote réactif et sa dissémination dans la nature (engrais minéraux et dépôt sur les plantes d'oxydes d'azote émis dans l'atmosphère par les moteurs à combustion).

Depuis la découverte du procédé Haber-Bosch de fabrication d'engrais à partir de l'azote de l'air, l'azote réactif a augmenté l'absorption de CO2 et le stockage de carbone par la végétation, induisant un refroidissement du climat. Par contre, l'utilisation d'azote réactif pour les engrais agricoles a augmenté fortement les émissions d'oxyde nitreux (gaz à effet de serre plus puissant que le CO2). Le rôle de l'azote sur le climat, via les effets antagonistes du CO2, de l'oxyde nitreux et des aérosols, sera évalué.

Contact : Luc BARBIER

 

Retour en haut