| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact | English
Univ. Paris-Saclay
Films minces épitaxiés de chrome pour l’électronique de spin : propriétés de volume et d’interface
Marie-Alix Leroy
LLB
Vendredi 20/09/2013, 14:00-16:00
Amphi 7, Vandoeuvre-lès-Nancy, Université de Lorraine

Lien vers le manuscrit.


Résumé :

L’essor du domaine de l’électronique de spin a stimulé l’étude des propriétés de films minces ferromagnétiques utilisés pour la rétention et la lecture de l’information magnétique. Les films minces antiferromagnétiques, bien que mis en exergue par la démonstration de l’effet GMR dans des superréseaux Fe/Cr, n’ont qu’un rôle auxiliaire dans ces dispositifs. Des études théoriques récentes proposent néanmoins de leur conférer un rôle actif avec des propriétés distinctes et compétitives, en remplacement des films ferromagnétiques. Contrairement aux couches ferromagnétiques, les films antiferromagnétiques ont été l’objet de beaucoup moins de travaux expérimentaux : l’ordre antiferromagnétique ne peut être étudié que par quelques techniques spécifiques, telles que la diffraction de neutrons. Au cours de cette thèse, nous avons examiné un système modèle pour l’électronique de spin, constitué d’une couche mince de chrome (001), archétype de matériau antiferromagnétique itinérant, et d’une couche d’oxyde de magnésium (001), barrière cristalline la plus largement utilisée. Nous avons montré qu’il était possible de contrôler l’anisotropie magnétique et l’ordre magnétique de l’antiferromagnétique grâce à une maîtrise fine des conditions de croissance et grâce au dopage par le Fe. Une étude détaillée par photoémission a permis d’approfondir les preuves du couplage du magnétisme et de la structure électronique du Cr, et en particulier de mettre en évidence des états de surface et d’interface polarisés. Ces résultats ont été complétés par la détermination du moment ferromagnétique d’interface du Cr/MgO (001) par réflectivité de neutrons. Enfin, en tirant parti de ce socle de connaissance, nous avons pu comprendre et interpréter le magnétisme caractéristique d’hétérostructures de Cr comportant une barrière cristalline fine de MgO, comme la signature d’un couplage tunnel intercouche.

films minces magnétiques – chrome – antiferromagnétique – onde de densité de spin – couplage magnétique – état de surface

Thèse en collaboration :

 


 

Cr epitaxial thin films for spintronics : bulk and interface properties

Abstract:

The development of spintronics has stimulated the study of ferromagnetic thin films, used for magnetic data recording and reading. Although the GMR effect has been demonstrated in Fe/Cr superlattices, antiferromagnetic thin films only play an auxiliary role for these devices. Recent theoretic studies however proposed they could play a more active role, replacing ferromagnetic thin films, with competitive and distinct properties. Contrary to ferromagnetic layers, antiferromagnetic thin films have been much less experimentally examined because specific techniques (like neutron diffraction) are needed to that purpose, beyond usual characterization means. During this thesis work, we examined a model system for spintronics consisting in a thin film of chromium (001), an archetypal itinerant antiferromagnet, and a (001) magnesium oxide layer, widely used as a crystalline tunnel barrier in spintronic devices. We have demonstrated the possibility to control the magnetic anisotropy and the magnetic order of the antiferromagnet by mastering the growth conditions, and by doping Cr with Fe. Thanks to a detailed photoemission study, we have extended proofs of the interplay between magnetism and electronic structure in Cr, and in particular, we have evidenced surface and interface polarized states. By completing these results with neutron reflectivity experiments, we determined the magnitude of the ferromagnetic moments at the Cr/MgO(001) interface. Finally, by exploiting this gathered amount of knowledge, we succeeded in understanding and interpreting the characteristic magnetism observed in Cr/MgO heterostructures with thin tunnel barriers as the sign of a tunnel interlayer coupling.

Keywords: Magnetic thin films – chromium – antiferromagnetic – spin density wave – magnetic coupling – surface state

Contact : Alain MENELLE

 

Retour en haut