CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact | English
 /
Hétérocycles aromatiques étendus : variations structurales pour l'auto-assemblage bi-dimensionnel et la reconnaissance d'ADN G-quadruplexe
Hélène Bertrand
Institut Curie-CNRS/ CEA Saclay-SPCSI
Vendredi 24/10/2008, 14h00
Soutenance à l'Amphithéâtre Marie Curie, Institut Curie, 11 rue Pierre et Marie Curie, 75005 Paris Manuscrit de la thèse. Dans ce travail de thèse, nous nous sommes intéressés à la synthèse et l’utilisation d’outils chimiques pour l’étude des interactions intermoléculaires dans le domaine des nano-structures et dans celui de la biologie. Dans ce but, nous avons développé une famille de molécules, les triazatrinaphthylènes (TrisK), se caractérisant par un large c½ur aromatique ainsi que par la diversité des chaînes latérales qui peuvent y être introduites, leur nature gouvernant le type d’application désirée. L’introduction de chaînes lipophiles confère aux TrisKs des propriétés d’auto-assemblage sur des surfaces. Les monocouches auto-assemblées obtenues sont étudiées par microscopie à effet tunnel (STM). Ces études constituent un premier pas dans la caractérisation des TrisKs en tant qu’éventuels composants actifs dans le domaine des matériaux organiques. La substitution des TrisKs par des chaînes aminées leur apporte de l’hydro-solubilité, les rendant particulièrement adaptés pour le ciblage d’une structure particulière d’ADN, l’ADN G-quadruplexe. Cette structure est actuellement étudiée de manière intensive pour son rôle central dans ce qui pourrait constituer une nouvelle stratégie anti-cancéreuse. Nous avons également développé l’utilisation de complexes de platine pour interagir sélectivement avec ces structures.
Contact : fichou

 

Retour en haut