| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact
Univ. Paris-Saclay
Interaction laser-matière
Les activités de recherche de l’IRAMIS sur l’interaction laser-matière concernent des aspects aussi bien physiques que chimiques. Les programmes de recherche s'étendent des systèmes atomiques et moléculaires simples aux systèmes moléculaires et biomoléculaires complexes, jusqu'aux solides et aux plasmas.
L'étude de la réactivité chimique ou de la conformation moléculaire est ici abordée d'un point de vue spectroscopique (IR et UV). Elle est complétée par des études temporelles de type pompe-sonde permettant d'étudier la succession des états intermédiaires et les mécanismes réactionnels.
L’IRAMIS est un acteur important du "Pôle laser" dans le périmètre de l’université Paris Saclay : il coordonne la plateforme ATTOLAB, destinée aux études interdisciplinaires de dynamique ultra-rapide aux échelles de temps femtoseconde et attoseconde dans les systèmes en phase gazeuse, condensée et plasma. Et il héberge le Centre Interdisciplinaire pour la Lumière Extrême (Equipex CILEX, incluant le laser APOLLON 10 PW), destiné à l'étude du comportement de la matière dans un régime d'interaction ultra-relativiste jusqu'alors inexploré.
 

Maj : 10/10/2018 (2349)

 

 

"Matière sous conditions extrêmes" (LIDyL) se composent de trois groupes de recherche

 

Attophysique

Le groupe ATTO étudie la production par génération d'harmoniques d'ordre élevé dans un gaz d'impulsions de lumière dans l'extrême UV (10-100nm), de durée ultra-brève, typiquement une centaine d'attosecondes (1as=10-18s).......

Contact

 

Physique à Haute Intensité

Le groupe PHI étudie la physique de l'interaction laser-matière en régime ultra-relativiste et à ultra-haut contraste .....

Contact

 

Matière à Haute Densité d'Energie

Le groupe MHDE s'intéresse aux propriétés électroniques et radiatives (émissivité, opacité, ...) des plasmas denses et chauds .....

Contact

Une réaction chimique dépend non seulement des atomes et des molécules mises en jeu mais aussi de leur environnement à courte distance. Comprendre le déroulement d'une réaction chimique demande ainsi une approche fondamentale prenant en compte à la fois ses aspects temporels et spatiaux. L’IRAMIS met donc en œuvre tout un ensemble de spectroscopies résolues en temps de la femtoseconde à la milliseconde avec des lasers pour étudier la dynamique de systèmes moléculaires, allant de biomolécules telles que l’ADN à des molécules chromophores pour le photovoltaïque.

Différentes problématique sont étudiées. En particulier des études conformatio-sélectives sont abordés par une double approche expérience – théorie avec des simulations de chimie quantique. Des systèmes plus complexes hors équilibre, isolés en phase gazeuse ou liés à des agrégats, sont étudiés dans le but d’identifier et de modéliser les forces qui pilotent leur dynamique réactionnelle.

 

Retour en haut