|   |   |   |   |   |  | webmail : intra-extraAccès VPN |  Accès IST |  Contact
Univ. Paris-Saclay
Théorie
Théorie

Simulation Monte carlo de l’auto-organisation en étoile de copolymères diblocs en solution

L'ensemble des recherches effectuées à l'IRAMIS s'appuient à la fois sur de l'expérimentation dans le domaine de la physique et/ou de la chimie et sur des développements théoriques importants. Cet ensemble théorique (théorie exacte, approche non linéaire, modélisation, simulation, etc...) est à la base de la compréhension des phénomènes, permet la comparaison avec l'expérience, la validation de modèles et soutient l'ensemble des travaux menés. Les principaux domaines abordés sont les suivants :
- chimie théorique (calculs ab-initio, dynamique moléculaire, effets relativistes dans les éléments f)
- physique de l'irradiation (création de défauts, dépôt d'énergie, …)
- physique des plasmas (haute densité électronique, très haute énergie laser, …)
- physique du solide et physique quantique
- physique statistique (chaos, non linéarité, désordre, …)
- physico-chimie (agrégats, matière molle, solutions, …)
- dynamique réactionnelle.

 

Maj : 26/01/2009 (239)

Voir aussi
Description mésoscopique et multiphysique des processus de transport de matière et de transfert de charges
    La modélisation développée au laboratoire LICSEN s’appuie sur une description mésoscopique et multiphysique des processus de transport de matière et de transfert de charges.
Pour aller au-delà du formalisme atomique de type potentiel central auto-cohérent, nous avons utilisé le code de potentiel paramétré relativiste HULLAC, développé par Bar-Shalom et ses collaborateurs [7].
C. Angelié
    La dynamique moléculaire est mise en échec par les phénomènes de temps long.
Il s’agit ici d’aborder une question cruciale pour les systèmes  biologiques, à savoir celle du lien entre structure (conformation, environnement), et dynamique (réactivité, relaxation).
Rodolphe POLLET
L'étude des propriétés chimiques d'édifices moléculaires en solution ou aux interfaces ne peut éluder la nature quantique des électrons.
Small aggregates possess many specific behaviors absent in the bulk phase.
G. Autès, C. Barreteau, D. Spanjaard, M.C. Desjonquères
The magnetic properties (spin and orbital magnetic moments, magneto-crystalline anisotropy energy (MAE)) of nanoparticles, thin films and wires have recently attracted a lot of attention due  to their potential  applications mainly in the Information Technology sector.
G. Autès, C. Barreteau, M.C. Desjonquères, D. Spanjaard
Spin electronics is an emerging science which aims at using the spin of the conduction electrons in electronic devices. In a near future, the fundamental mechanisms of spin transport will be affected by some physical limits linked to a further size reduction towards the nanometer scale.
 

 

Retour en haut