CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact
 / 
 / 
Diffraction de rayons X
logo_tutelle 

Le groupe GOC de l'IRAMIS/SPEC possède un diffractomètre pour poudres D8 Advance (Bruker-axs) équipé d’une chambre en température MRI, permettant de caractériser les matériaux synthétisés (identification des phases cristallines, évaluation de la cristallinité des échantillons et calcul des paramètres cristallins) et étudier leurs structures de l’ambiante à 1100°C.

Diffractomètre RX D8 Advance (Bruker-axs)
Ce diffractomètre est dédié à l’analyse de poudres en réflexion (Bragg-Brentano) :

  • Le goniomètre est de type θ-θ, l’échantillon plan est fixe. Il est placé au centre du cercle goniométrique et peut-être animé d’un mouvement de rotation perpendiculaire au plan de diffusion. La source est animée d’une rotation θ tandis que le détecteur est animé d’une rotation de θ, l’échantillon restant fixe.
 

Goniomètre (θ-θ) D8 ADVANCE

  •  La source est une anode céramique de cuivre.
  • 2 types de détecteurs interchangeables :

-1 ponctuel « Sol-X » détecteur à diode Si(Li) refroidi à -90°C par effet Peltier.

Ce détecteur à dispersion en énergie permet de supprimer le bruit de fond de la fluorescence (échantillons avec Fe, Mn, Co) et la raie K.

-1 détecteur rapide « LynxEye ».à localisation linéaire comportant 192 bandes de silicium,idéal pour des études de cinétique lors d’expériences en température.

 

  •  1 chambre en température MRI en atmosphère contrôlée (vide, gaz inerte, air) pour des mesures in situ de 20 à 1150°C.
 

Chambre MRI en température en atmosphère contrôlée (vide, gaz inerte, air) pour des mesures in situ de 20 à 1150°C.

  • Programmes

Le programme Diffrac-AT permet le pilotage et le traitement des données. Le programme EVA est destiné à l’analyse des données.

  • Bases de Données

La base de données PDF2 d’ICDD permet d’identifier la ou les phases présentes dans les échantillons étudiés.

 

Diagramme de diffraction X en température d’une poudre du multiferroïque BiFeO3. On notera l’apparition de la phase paraélectrique cubique à 930°C indexée à 950°C avec les paramètres de maille a= 5.615 Å (◊ : Bi25Fe039, ▼ : Bi2Fe4O9)

Maj : 06/12/2011 (1877)

 

Retour en haut