CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact | English

Les sujets de thèses

Dernière mise à jour : 24-07-2017

IRAMIS

«««

• Matériaux et applications

 

Détection tout-optique de gaz à effet de serre ou gaz dangereux

SL-DRF-17-0480

Domaine de recherche : Matériaux et applications
Laboratoire d'accueil :

Centre de recherche sur les Ions, les Matériaux et la Photonique (CIMAP)

Centre de recherche sur les Ions, les Matériaux et la Photonique (CIMAP)

Saclay

Contact :

Alain BRAUD

Date souhaitée pour le début de la thèse : 01-10-2017

Contact :

Alain BRAUD

CEA - DRF/IRAMIS/CIMAP/CIMAP

02.31.45.25.60

Directeur de thèse :

Alain BRAUD

CEA - DRF/IRAMIS/CIMAP/CIMAP

02.31.45.25.60

Voir aussi : http://cimap.ensicaen.fr/spip.php?article198

Voir aussi : http://cimap.ensicaen.fr/spip.php?rubrique71

Voir aussi : http://cimap.ensicaen.fr/

Le but de cette thèse est le développement d’une technologie originale de détection tout-optique de gaz à effet de serre ou de gaz dangereux (CH4, CO, gaz sarin et autres..) basé sur des matériaux dopés terres rares en lien d’une part avec l’ANR OPTIGAS (2016-2019) piloté par le groupe MIL du CIMAP et d’autre part avec la NASA (NASA Langley Research Center, USA). La détection est basée sur l’absorption des gaz dans l’infrarouge (IR) moyen (3-5µm) et de façon encore plus sélective, dans l’IR plus lointain (8-12µm). Le but de la thèse est de développer des sources infrarouges spécifiques, mais également de mettre en œuvre une conversion originale d’énergie des photons IR vers le domaine visible afin de transporter le signal de détection sur de longues distances via des fibres en silice. Ce travail de Thèse aura donc pour objectif de valider la pertinence des matériaux envisagés en tant qu’émetteurs infrarouge et en tant que convertisseurs de fréquence. La thèse comprendra une partie de modélisation des mécanismes d’excitation et d’émission de ces matériaux luminescents et une autre partie expérimentale qui portera sur diverses expériences de spectroscopie optique (absorption, émission, spectroscopie d’émission et d’excitation résolue en temps, spectroscopie d’absorption dans les états excités etc…) et finalement la démonstration d’une détection tout-optique pour plusieurs gaz.

 

Retour en haut