| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact | English
Univ. Paris-Saclay

Les sujets de thèses

1 sujet IRAMIS

Dernière mise à jour : 18-08-2019


««

• Matériaux et applications

 

Piezo-générateurs flexibles nouvelle génération

SL-DRF-19-0497

Domaine de recherche : Matériaux et applications
Laboratoire d'accueil :

Laboratoire des Solides Irradiés (LSI)

Laboratoire des Solides Irradiés (LSI)

Saclay

Contact :

Marie-Claude CLOCHARD

Date souhaitée pour le début de la thèse : 01-10-2019

Contact :

Marie-Claude CLOCHARD
CEA - DSM/IRAMIS/LSI/LSI

0169334526

Directeur de thèse :

Marie-Claude CLOCHARD
CEA - DSM/IRAMIS/LSI/LSI

0169334526

Page perso : https://www.polytechnique.edu/annuaire/fr/users/marie-claude.clochard

Labo : https://portail.polytechnique.edu/lsi/fr

Dans le cadre des énergies renouvelables, l'objectif de cette thèse est d'étudier des dispositifs piézoélectriques innovants pour la génération d'électricité.



D’un point de vue matériau, le couplage des irradiations aux ions lourds accélérés (GANIL) et de l’irradiation aux électrons (SIRIUS) pourrait permettre d’accroître non seulement la permittivité des matériaux composites polymère piézo/nanofil métalliques mais aussi l’élasticité de polymères piézoélectriques par les défauts structuraux tels que les scissions de chaines induites par irradiation aux électrons. La flexibilité du matériau est un paramètre critique pour l’efficacité d’un générateur piézoélectrique afin de permettre une mise en mouvement spontanée de la structure du dispositif pour de faibles vitesses d’écoulement.



D’un point de vue mécanique, les travaux menés jusqu’ici se sont concentrés sur l’optimisation des performances de tels systèmes dans des écoulements simples, c’est à dire uniformes et permanents. Si la compréhension du comportement de ces systèmes dans de telles conditions idéalisées est une étape préliminaire indispensable, comprendre l’impact de la variabilité temporelle et spatiale des écoulements géophysiques sur leur efficacité est une seconde étape tout aussi essentielle. En particulier, vents et courants sont par nature turbulents, varient à l’échelle de la journée ou des saisons, et sont profondément hétérogènes spatialement du fait de leur interaction avec le relief. Comprendre la robustesse des performances de ces systèmes vis à vis de ces complexités représente l’un des enjeux majeurs du point de vue de la mécanique des fluides dans les prochaines années.

 

Retour en haut