1 sujet /LIDYL/MHDE

Dernière mise à jour : 12-09-2018


 

Etude des spectres complexes dans les plasmas chauds : applications en sciences de la fusion et en astrophysique

SL-DRF-18-0627

Domaine de recherche : Physique des plasmas et interactions laser-matière
Laboratoire d'accueil :

Service Laboratoire Interactions, Dynamique et Lasers (LIDyL)

Matière à Haute Densité (MHDE)

Saclay

Contact :

Michel POIRIER

Date souhaitée pour le début de la thèse : 01-10-2018

Contact :

Michel POIRIER

CEA - DRF/IRAMIS/LIDyL/MHDE

+33 (0)1 69 08 46 29

Directeur de thèse :

Michel POIRIER

CEA - DRF/IRAMIS/LIDyL/MHDE

+33 (0)1 69 08 46 29

Page perso : http://iramis.cea.fr/lidyl/Phocea/Membres/Annuaire/index.php?uid=poirier

Labo : http://iramis.cea.fr/LIDYL/MHDE/

Un vaste ensemble d'objets d'étude en physique comme la structure interne des étoiles, l'émission X des disques d'accrétion, la dynamique de la fusion par confinement inertiel, ou les nouvelles sources de rayonnement nécessite une connaissance fine des propriétés radiatives des plasmas chauds. De tels plasmas présentent des spectres contenant un très grand nombre de raies souvent regroupées en faisceaux non résolus. L'interprétation de ces spectres requiert l'utilisation des méthodes statistiques. À l'aide de la seconde quantification et de méthodes d'algèbre tensorielle, il est possible de calculer des quantités telles que la moyenne et la variance des énergies de transitions dans un faisceau. Il existe une littérature importante sur ce sujet, toutefois certains types de transitions, notamment les transitions dipolaires magnétiques internes à une configuration ou les processus mettant en jeu plusieurs électrons n'ont pas été abordés jusqu'ici. En plus de cette étude analytique, un travail numérique utilisant le Flexible Atomic Code sera proposé au cours de cette thèse. Les plasmas seront étudiés soit à l'équilibre thermodynamique, soit hors équilibre auquel cas les populations de niveaux sont déterminées par la résolution de système d'équations cinétiques. Parmi les applications possibles figurent l'interprétation de mesures récentes d'opacité réalisées sur le laser LULI2000 de l'École Polytechnique, la détermination des pertes radiatives du tungstène dans le divertor du tokamak ITER, ou encore le problème ouvert de la caractérisation des plasmas de silicium photoionisés étudiés sur Z-pinch en relation avec des observations astrophysiques.

• Physique des plasmas et interactions laser-matière

Retour en haut