| Centre
Paris-Saclay
| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST | English
Univ. Paris-Saclay

Sujet de stage / Master 2 Internship

Retour à la liste des stages


Conversion de l'énergie thermoélectrique dans les fluides complexes (2 propositions)

Spécialité : PHYSIQUE / Physique des matériaux

Contact : NAKAMAE Sawako,
e-Mail : sawako.nakamae@cea.fr,   Tel : +33 1 69 08 75 38/93 07
Laboratoire : SPEC/SPHYNX

Stage pouvant se poursuivre en thèse : Oui
Durée du stage : 0-4 mois
Date limite de constitution de dossier : 28/03/2023

Résumé :

Sujet détaillé :
La thermoélectricité, c'est-à-dire la capacité d'un matériau à convertir la chaleur en énergie électrique, est connue dans les liquides depuis plusieurs décennies. Contrairement aux solides, ce processus de conversion dans les liquides prend plusieurs formes, notamment les réactions thermo-valvaniques entre les ions redox et les électrodes, la thermo-diffusion d'espèces chargées et la formation d'une double couche électrique aux électrodes en fonction de la température. Les valeurs observées du coefficient Seebeck (Se = - DV/DT, rapport entre la tension induite et la différence de température appliquée) sont généralement supérieures à 1 mV/K, un ordre de grandeur plus élevé que celles trouvées dans la contrepartie solide.

Au laboratoire SPHYNX, deux projets de recherche sont en cours pour comprendre et exploiter les mécanismes de conversion chaleur-électricité dans ces fluides complexes :

1) La cogénération de chaleur et d'électricité à l'aide de nanofluides (suspensions liquides d'additifs de taille nanométrique) via des capteurs hybrides solaires-thermiques. Dans ce projet, nous combinons l'absorption de la lumière solaire et la thermo-électrodiffusion de nano-additifs pour produire simultanément de la chaleur et de l'électricité à partir du rayonnement solaire [1]. Un dispositif prototype a été construit par notre laboratoire partenaire (Institut National d'Optique, INO, Firenze, Italie) et est actuellement testé au laboratoire. Pour les nanofluides, nous utilisons des nanoparticules de maghémite (oxyde de fer, collaboration avec Sorbonne Université) en milieu aqueux connues pour leur stabilité à long terme, leur capacité d'absorption de chaleur modérément élevée et leur meilleur rendement thermoélectrique [2,3].

Le stage a pour objectif à court terme d'évaluer la faisabilité du prototype en déterminant l'ampleur de la production de chaleur, le gradient thermique et la puissance de sortie en fonction de la puissance d'irradiation et de la concentration en nanoparticules. Une fois achevé, le stage sera converti en un projet de recherche de thèse de doctorat visant à étudier les lois physiques sous-jacentes à l'absorption du rayonnement solaire (chaleur), le potentiel thermoélectrique, la production d'énergie et d'autres phénomènes associés dans divers types de nanofluides, ainsi que le développement de dispositifs plus grands et plus évolués, en identifiant l'impact de la géométrie des piles (y compris celle de l'isolant thermique), les modèles d'écoulement des fluides, etc... (Le stagiaire M2 devra poursuivre ce travail en thèse et solliciter une bourse de doctorat).

2) Amélioration de la conversion d'énergie thermo-galvanique dans les liquides ioniques par solvatation redox et chimie de coordination. Les liquides ioniques à température ambiante (LTI) sont des sels fondus qui sont liquides en dessous de 100 °C et jusqu'à 200 - 400°C. Par rapport aux liquides classiques, ils présentent de nombreuses caractéristiques favorables telles que des points d'ébullition élevés, une faible pression de vapeur, une conductivité ionique élevée et une faible conductivité thermique accompagnée de valeurs Se plus élevées. Ces dernières proviendraient d'un environnement ionique complexe et fort dans la couche de solvatation / complexation entourant les espèces redox uniques aux liquides ioniques 4,5. Une compréhension claire et le contrôle précis de la spéciation des ions métalliques et de leur impact sur le changement d'entropie structurelle de la couche de solvatation est une clé pour la conception rationnelle des futurs liquides TEC. Le stage proposé est expérimental, explorant d'abord la relation entre les constituants ioniques du liquide (divers TECs et mélanges TEC / solvant) l'effet thermo-galvanique des sels redox disponibles dans le commerce via des mesures de coefficient Seebeck (tension), d'impédance et de puissance. Au cours de la thèse (financement disponible) qui suivra le stage, l'étude sera étendue pour aborder la chimie de coordination des ions redox de métaux de transition fabriqués avec des métaux couramment disponibles (Fe, Cu, etc.), impliquant : des études de complexation des métaux, l'électrolyse, et des méthodologies de caractérisation spectrale et électrochimique (collaboration avec IJCLab, UPSaclay).

Dans les deux projets, notre objectif à long terme est d'approfondir la compréhension des phénomènes thermoélectriques composés sur mesure dans les milieux liquides, et de démontrer le potentiel d'application des liquides thermoélectriques complexes basés sur des matériaux abordables, abondants et sûrs pour la récolte d'énergie thermique en tant qu'outil d'efficacité énergétique.

Sur ces 2 projets le candidat devra avoir de solides connaissances en physique (thermodynamique) avec quelques notions théoriques/pratiques de chimie (CPGE, double-major physique/chimie en licence ou énergie/électrochimie/chimie en Master 1/2). Aucune compétence numérique n'est nécessaire pour ces postes, cependant, des compétences de base en analyse de données sont requises. Une expérience pratique en laboratoire (manipulation de boîtes à gants, manipulation de matériel électronique...) sera un atout.

Contact: Saco Nakamae 01 69 08 75 38, sawako.nakamae@cea.fr

Références :

[1] Z. Liu et al., “Enhancement of solar energy collection with magnetic nanofluids,” Therm. Sci. & Eng. Prog., 8, 130 (2018).
[2] E. Sani, et al., “Multifunctional Magnetic Nanocolloids for Hybrid Solar-Thermoelectric Energy Harvesting,” Nanomaterials, 11(4), 1031; https://doi.org/10.3390/nano11041031 (2021).
[3] T. Salez et al., “Magnetic enhancement of Seebeck coefficient in ferrofluids,” Nanoscale Adv., 1, 2979 (2019).
[4] T. Salez “Effets thermoélectriques dans des liquides complexes: liquides ioniques et ferrofluides” Thèse de Doctorat, PSL Research University (2018)
[5] M. Beaughon « Thermoélectricité dans les solvants, liquides ioniques et ferrofluides » thèse de doctorat, l'université Paris-Saclay (2022)
Techniques utilisées au cours du stage :
Mesures de tension et de courant Mesures d'impédance Acquisition et analyse de données

Mots clés : Thermodynamics, electrochemistry, renewable energy

Lien vers le laboratoire
Lien vers la page du tuteur

 

Retour en haut