| Centre
Paris-Saclay
| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST | English
Univ. Paris-Saclay

Sujet de stage / Master 2 Internship

Retour à la liste des stages


Décoloration et recyclage du verre à l’époque romaine : le cas de Reims

Spécialité : / CHIMIE

Contact : OLLIER Nadege,
e-Mail : nadege.ollier@polytechnique.edu,   Tel : +33 1 69 33 45 18
Laboratoire : LSI/

Stage pouvant se poursuivre en thèse : Oui
Durée du stage : 0-6 mois
Date limite de constitution de dossier : 19/03/2023

Résumé :
Il s'agira de mieux comprendre les procédés de recyclage et de production du verre romain en particulier celui du verre incolore à Reims où plusieurs groupes ont été mis en évidence. Pour ce faire nous utiliserons des techniques de photoluminescence, RPE. Nous chercherons également à reproduire du verre et à tester des paramètres de refonte.

Sujet détaillé :
Un grand pôle de productions du verre est connu à Reims avec plusieurs ateliers de verriers en activité tout au long de la période romaine, mais plus particulièrement aux IIIe et IVe s. ap. J.-C. Les verres issus des fours de production à Reims sont divisés en deux groupes de composition : les verres obtenus par mélange entre des verres décolorés au manganèse, des verres décolorés à l’antimoine et des verres non décolorés, et les verres incolores obtenus à partir de verres décolorés par ajout d’antimoine pur. On observe aussi la présence de deux types de verres à fortes teneurs en manganèse (MnO > 1,5 %). En revanche, les fours rectangulaires auraient produit des verres décolorés uniquement à l’antimoine (très légèrement pollués par du manganèse). En résumé, qu’ils soient obtenus par recyclage ou par ajout d’oxydes, les verres produits dans les ateliers tardifs de Reims sont décolorés. Selon le mode employé, ils présentent un aspect incolore ou de légers reflets teintés. Nous espérons mettre en place une méthode d’identification des groupes de verre que l’archéologue visualise sur le terrain et en laboratoire, mais qu’il n’arrive pas encore à expliquer.

En collaboration avec Aurore Louis de l’inrap, nous chercherons donc à établir des groupes de verres incolores en réalisant des analyses par photoluminescence. Nous nous intéresserons particulièrement au recyclage du verre et à son impact sur la coloration et la composition chimique. Nous procéderons à des synthèses de verre sodiques et à des refontes de verres au LSI (en collaboration avec D. Hollis UK). Nous chercherons à comprendre l’impact des cycles de refonte sur le redox du fer et manganèse et la structure du verre.

Des analyses seront menées par PL et RPE pour évaluer le taux Fe3+/Mn2+ et son impact sur la coloration. L’objectif étant de proposer une méthode afin de classifier ces verres de Reims en différents groupes et de mieux comprendre le recyclage du verre à cette époque.
Techniques utilisées au cours du stage :
Synthèse de verres, photoluminescence, RPE, spectrométrie Raman

Mots clés : Verre, physico-chimie

Lien vers le laboratoire
Lien vers la page du tuteur

 

Retour en haut