| Centre
Paris-Saclay
| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST | English
Univ. Paris-Saclay

Sujet de stage / Master 2 Internship

Retour à la liste des stages


Fonctionnalisation et assemblage de nanoparticules d’or pour la plasmonique et la santé

Spécialité : / CHIMIE

Contact : MARGUET Sylvie,
e-Mail : sylvie.marguet@cea.fr,   Tel : +33 1 69 08 62 83
Laboratoire : NIMBE/LEDNA

Stage pouvant se poursuivre en thèse : Oui
Durée du stage : 0-6 mois
Date limite de constitution de dossier : 30/04/2022

Résumé :
Stage ingénieur (bac+4, bac+5) ou Master-2
Nous proposons de fabriquer des nanostructures en deux dimensions par auto assemblage de nanocubes d’or et de fonctionnaliser des nanoparticules d’or pour les rendre biocompatibles.

Sujet détaillé :
Notre activité se concentre sur la synthèse et l'auto assemblage de nanoparticules d'or de haute qualité, pour la plasmonique, la chimie initiée par plasmon et la santé. Elle est en lien avec les activités de deux groupements de recherche du CNRS, les GDRs Or-nano et Plasmonique active. Les propriétés des nanohybrides d’or, constitués d’une nanoparticule d’or et d'un autre composant qui peut-être soit une molécule/ un semi-conducteur/ un Qdot, ou un catalyseur sont étudiées en collaboration avec des équipes d’experts.

Nous développons depuis plusieurs années un savoir-faire en synthèse colloïdale de nanoparticules d’or dont les tailles/formes et les enrobages chimiques sont optimisés, pour générer de la lumière, de la chaleur ou des porteurs de charge, selon l’application visée. Les points chauds (électromagnétiques) existants entre des nanocubes d’or, organisés en réseau bidimensionnel (2D) sur un substrat, présentent des interstices (« nanogap ») uniques, à fort potentiel, capables d’exalter l’interaction lumière-matière et de générer des paires électron-trou (« hot carriers ») de façon très intense et très localisée. Par ailleurs, les nanoparticules d’or sont largement utilisées pour la santé en thérapie/imagerie/diagnostic. Pour ces applications, il est souvent nécessaire de changer l’enrobage des nanoparticules pour les rendre biocompatibles et/ou les fonctionnaliser.

Le stage se déroulera au sein du Laboratoire EDifices NAnométriques (LEDNA) du CEA Paris-Saclay. Il consistera à développer un savoir-faire d’auto-assemblage en 2D de nanoparticules d’or à l’interface entre deux liquides. Dans un deuxième volet, il s’agira de les enrober d’une couche de silice dont l’épaisseur et la porosité peut être modulée à volonté (chimie sol-gel). Ce travail pourra être poursuivi en thèse.

Techniques utilisées au cours du stage :
Chimie colloïdale et sol-gel. Microscopies électroniques MEB et TEM. Spectroscopie d'extinction. Voir aussi le site http://or-nano.insp.upmc.fr/.

Mots clés : Plasmonique. Nanomatériaux

Lien vers le laboratoire
Lien vers la page du tuteur
Autre lien

 

Retour en haut