Sujet de stage / Master 2 Internship

Retour à la liste des stages


Impression d’objets biocompatibles et revêtement de surface

Spécialité : / CHIMIE

Contact : HAUQUIER Fanny,
e-Mail : fanny.hauquier@cea.fr,   Tel : +33 1 69 08 65 88
Laboratoire : NIMBE/LICSEN

Stage pouvant se poursuivre en thèse : Non
Durée du stage : 0-5 mois
Date limite de constitution de dossier : 10/05/2023

Résumé :
Le stagiaire recruté, après avoir dessiné et imprimé les objets via des technologies d'impression 3D, s'intéressera à la modification chimique des surfaces de ces objets . Il devra ensuite caractériser ces objets d’un point de vue physicochimique et morphologique (IR, XPS, MEB, AFM).

Sujet détaillé :
Les technologies additives (impression 3D) représentent une nouvelle approche afin de faire du prototypage rapide et créer des objets pour des applications diverses, pour le domaine de l’aérospatial, de l’automobile, en microélectronique, ou pour le domaine médical. Nous avons, au sein du laboratoire, déjà mis à profit cette technologie afin de créer des pistes conductrices sur support souple, ou bien pour réaliser des revêtements bactéricides sur des films alimentaires.

Dans le cadre d’une nouvelle thématique, l’impression 3D de dispositifs médicaux, l’équipe a fait l’acquisition d’une imprimante permettant de concevoir des objets en polymères biocompatibles. Il s’agira de combiner cette technologie avec le savoir-faire du laboratoire dans le domaine du revêtement de surface (Graftfast®, SEEP, surfaces antibactériennes, matériaux pour la dépollution...) afin de concevoir des objets creux ayant des propriétés différentes sur ses parois externe et interne.

Le stagiaire recruté, après avoir dessiné et imprimé les objets, devra trouver la meilleure méthodologie afin de modifier cette paroi interne sans altérer la paroi externe, en mettant en place le système fluidique à partir des différents équipements disponibles. Il faudra ensuite caractériser ces tubes modifiés, d’un point de vue physico-chimique et morphologique, afin de confirmer la modification sans altération de la surface.

Pour ce faire, il pourra s’intéresser à :
• La chimie de surface : spectroscopie ATR-IR, spectrométrie XPS
• La rugosité : profilométrie, AFM
• La morphologie : MEB
Techniques utilisées au cours du stage :
Spectroscopie ATR-IR, spectrométrie XPS profilométrie, AFM, MEB

Mots clés : Matériaux polymères, impression 3d

Lien vers le laboratoire
Lien vers la page du tuteur

 

 

Retour en haut