| Centre
Paris-Saclay
| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST | English
Univ. Paris-Saclay
Analyse de la morphologie bactérienne par cryo-tomographie à rayons-X mous et cryo-microscopie électronique en transmission (à balayage)
Antoine Cossa
Vendredi 16/12/2022, 14:00-16:01
Amphithéâtre Nelly Riguet, Institut Curie - Centre de Recherche, Bâtiment 111, rue Henri Becquerel, 91101, Orsay cedex

Doctorat de l'Université Paris-Saclay et de l’Université Autonome de Madrid,
sous la co-direction de Véronique Arluison, Université Paris Cité & LLB CEA Saclay et José-María Carazo, CSIC-CNB Université Autonome de Madrid, Espagne.


Résumé :

Chez les bactéries, l’ADN n’est pas séparé du reste de la cellule par une membrane, contrairement aux eucaryotes qui possèdent un noyau. Cet ADN a donc besoin d’être à la fois protégé tout en restant accessible pour permettre l’expression génétique. Cette structuration de l’ADN se fait via des protéines appelées NAPs (pour "Nucleoid Associated Protein"). Parmi ces NAPs, la protéine Hfq est retrouvée. Hfq est un facteur pléiotrope impliqué dans la physiologie bactérienne. Sa fonction la plus connue est de réguler des processus dépendants d’ARNs. Cependant, sa capacité à former une structure amyloïde lui permet d'interagir avec l’ADN, de former des ponts entre des parties éloignées de l’ADN et ainsi de le compacter fortement. Si cette propriété a pu être montrée in vitro, les analyses in situ manquaient.

Ce travail de thèse met en lumière les effets directs et indirects d’Hfq sur l’état de compaction du nucléoïde. Ainsi les complexes ou les cellules ont pu être observés à l’aide de techniques de cryo-microscopie électronique en transmission (cryo-(S)TEM) et de cryo-tomographie à rayons-X mous, cryo-SXT). Cette dernière, est une technique d’imagerie tri-dimensionnelle qui permet de quantifier le volume et la densité du nucléoïde bactérien. Ce projet de cette thèse a permis de caractériser l’impact d’Hfq sur la structure de l’ADN et la morphologie bactérienne, ce qui permettra de tester in cellulo l’effet de nouveaux antibiotiques qui pourront être développés en lien avec cette propriété dans le futur.

Mots clés :

 


Bacterial morphology analysis by cryo-soft X-ray tomography and cryo-(scanning) transmission electron microscopy

Abstract:

Keywords:


Contact : Veronique ARLUISON

 

Retour en haut