| Centre
Paris-Saclay
| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST | English
Univ. Paris-Saclay
En route vers les calixarènes pleins d’hélices
 
Jeudi 27/09/2007, 11:00
Bât 774, Amphi Claude Bloch, Orme des Merisiers
Membres de la grande famille des molécules de la chimie supra-moléculaire, les calixarènes (CAL) sont des composés aromatiques, hydrophobes et peu solubles dans les solvants organiques. L’assemblage d’un calixarène et d’une éther-couronne produit une molécule CAL-couronne, pouvant inclure par exemple un ion alcalin. L’inclusion du césium (radioactif) revêt une grande importance pour le traitement des déchets nucléaires. De nombreuses possibilités d’assemblage existent entre une cyclodextrine (CD) et une CAL-couronne, aboutissant à un assemblage CD-CAL-couronne. Les molécules de cette famille constituent des "socles", c’est-à-dire des éléments rigides permettant de construire par étapes successives des chaînes moléculaires, cycles, peptides, saccharides, polymères, etc. Dans les édifices obtenus, d’une architecture inédite, on peut ajuster à la demande la rigidité et la réactivité chimique. Nous tendons vers l’objectif ultime consistant à attacher des hélices peptidiques non naturelles multiples, en particulier une hélice peptidique quadruple, à partir de CAL ou de CD. Cette conférence constitue le point d’orgue d’une collaboration de trois décennies entre un groupe canadien et différentes équipes du CEA.

 

Retour en haut