| Centre
Paris-Saclay
| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST | English
Univ. Paris-Saclay
img Chiralité et repliement des protéines  
imgUn des grands mystères du monde vivant est qu'il n'est pas symétrique. Les molécules chimiques ou biologiques, comme les acides aminés, peuvent a priori exister sous deux formes asymétriques. Comme nos deux mains, ces deux formes ne sont pas superposables mais sont le reflet l’une de l’autre dans un miroir. De telles molécules, pour lesquelles on distingue une espèce "droite" et "gauche", sont dites "chirales" . Dans les organismes vivants, les protéines sont cependant exclusivement constituées d’acides aminés de type "gauche". Cette sélection d'une seule des deux symétries est une des grandes énigmes scientifiques, à laquelle physiciens, chimistes et biologistes tentent de répondre. En étudiant des peptides, assemblages relativement simples de deux acides aminés, par des approches expérimentales et théoriques couplées, des chercheurs du Service des Photons, Atomes et Molécules/LFP (CEA-Saclay et CNRS) éclairent le problème de la chiralité de la vie d'un jour nouveau. Pour en savoir plus..., (Version PDF). L'article scientifique associé : Chirality-controlled formation of ß-turn secondary structures in short peptide chains: gas-phase experiment versus quantum chemistry, V. Brenner, F. Piuzzi, I. Dimicoli, B. Tardivel, and M. Mons, Angewandte Chemie International Edition, 46, (2007) 2463. Communiqué de presse du CEA.
V. Brenner, dépêche du 23/03/2007

 

Retour en haut