Service de Physique de l'Etat Condensé

Mesure de résistance électrique de parois magnétiques
logo_tutelle 
Mesure de résistance électrique de parois magnétiques

Nanostructure par lithographie électronique. 600 nm entre contacts. (Y. Samson - DRFMC/SP2M)

La résistance électrique générée par les parois de domaines magnétiques a pu être étudiée et utilisée pour le suivi du retournement de l’aimantation d’une nanostructure de FePd. L’échantillon a été fabriqué par le Département de Recherche Fondamentale sur la Matière Condensée (DSM/DRFMC à Grenoble) puis lithographié pour permettre au courant de circuler parallèlement et perpendiculairement aux parois. La figure correspond à une image avec contraste magnétique (MFM) où chaque domaine correspond à une couleur (noir ou blanc selon la direction de l ’aimantation). Entre deux domaines, il existe une paroi magnétique qui génère un petit excès de résistance qu’il est possible de mesurer lors de la disparition successive des domaines sous l’application d’un champ. La mesure de cette résistance à l’échelle nanométrique permet de mieux comprendre la physique du transport électrique dans les ferromagnétiques, nécessaire au développement de capteurs magnéto-sensibles. 

Maj : 15/06/2005 (186)

 

Retour en haut