CEA | IRAMIS | CIMAP | LLB | LSI | SIS2M | SPAM | SPCSI | SPEC | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL |   

Service de
Physique et Chimie
des Surfaces et Interfaces

 / 
 / 
 / 
L'épitaxie par jets moléculaires (MBE)
logo_tutelle 

Molecular Beam Epitaxy (MBE)

La technique de l'épitaxie par jets moléculaire ou MBE en anglais (Molecular Beam Epitaxy) a été développée initialement pour la croissance cristalline des semi-conducteurs. Il s'agit d'une technologie ultra-vide (P < 10-6 mbar) basée sur l'évaporation séquentielle des constituants élémentaires placés dans des cellules à effusion de Knudsen. Un des avantages de cette méthode repose sur le contrôle de la croissance en temps réel grâce à l'utilisation in situ de la diffraction d'électrons de haute énergie en incidence rasante ou RHEED.

 

Dispositif utilisé au SPCSI

Sas d’introduction (1) équipé d’une pompe turbomoléculaire. Chambre de préparation (2) - Canon permettant le bombardement ionique des surfaces (ions Ar+ d’énergie comprise entre 1 et 8 keV). - Four permettant un chauffage jusqu'à 1800°C en combinant l’effet Joule jusqu'à 500°C et le bombardement électronique au-dessus. La température est mesurée par un thermocouple et/ou un pyromètre infrarouge. - Introduction de gaz par vanne de microfuite. - Dispositif de diffraction d’électrons lents (LEED Riber). Chambre d’analyse (3) - Source X Riber non monochromatée : Al (hn =1486.6 eV) ou Mg (hn =1253,6 eV). - Détection par un analyseur hémisphérique (Clam II de VG-scientific). Chambre d’évaporation (4) - Trois cellules de Knudsen refroidies par eau permettant l'évaporation des métaux. - Canon à ions de faible énergie (200 à 600 eV). - Manipulateur équipé pour chauffer par effet Joule le substrat jusqu'à 600°C pendant le dépôt. La rotation du porte-échantillon sur lui-même est motorisée. - Mesure de l'épaisseur des dépôts par une balance à quartz Inficon refroidie par eau. - Source d'oxydation par plasma d'oxygène mono-atomique. - Canon RHEED (Staib Instrumente) qui utilise des électrons avec une énergie primaire comprise entre 0 et 30 keV. Le cliché de diffraction est observé sur un écran fluorescent. La géométrie de la chambre permet une incidence du faisceau primaire de l’ordre de quelques degrés. Les images sont ensuite enregistrées par une caméra CCD refroidie par effet Peltier. L’enregistrement et l'analyse des clichés de diffraction électronique (LEED et RHEED) se fait à l’aide du logiciel KSA-400. - Analyseur de gaz quadripolaire Inficon. - Spectroscope Auger de type CMA (PHI : Physical Instruments).

 

maj : 13-10-2009 (192)

 

Croissance épitaxiale de films nanométriques de Fe3O4
La magnétite (Fe3O4) est un des seuls matériaux demi-métalliques (conducteur pour un état de spin et isolant pour l'autre) à présenter une température de Curie (Tc= 860 K) très au-dessus de la température ambiante. A ce titre, cet oxyde ... Lire la suite »
Réalisation d'une barrière d'alumine cristalline pour l'obtention de composants magnétorésistifs tunnel à base de magnétite
La magnétite Fe3O4 est un matériau intéressant pour l’électronique de spin car des calculs de structure de bandes la prédisent demi-métallique. Par ailleurs la température d’ordre élevée de ce composé ... Lire la suite »
Room temperature spin filtering in epitaxial cobalt-ferrite tunnel barriers
The generation of highly spin-polarized electron currents is one of the dominant focusses in the field of spintronics. For this purpose, spin filtering is one very interesting phenomenon, both from a fundamental and from a technological standpoint, that involves the spin-selective transport of ... Lire la suite »
Optimized metal-oxide photo-anodes for renewable energy harvesting
    The transformation of solar energy into chemical energy stored in the form of hydrogen, through photoelectrochemical water splitting is a promising method with the important advantage of being environment friendly and free from carbon dioxide emission. Several metal oxide ... Lire la suite »

 

Retour en haut