CEA | IRAMIS | CIMAP | LLB | LSI | SIS2M | SPAM | SPCSI | SPEC | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL |   

Service de
Physique et Chimie
des Surfaces et Interfaces

 / 
 / 
 / 
Les propriétés non conventionnelles des circuits électroniques quantiques
J. Gabelli1, G. Fève1, J.-M. Berroir1, B. Plaçais1, A. Cavanna2, B. Etienne2, Y. Jin2, D. C. Glattli1,3 logo_tutelle logo_tutelle 

Une équipe mixte ENS/CNRS/CEA-Saclay(SPEC) du Laboratoire Pierre Aigrain a pour la première fois mis en évidence le comportement remarquable d’un circuit électronique lorsque sa miniaturisation est poussée à l’extrême. Ces résultats sont publiés dans la revue Science. Les chercheurs ont montré que les lois fondamentales de l’électricité, établies depuis 1845, ne peuvent plus décrire les propriétés d’un circuit électronique lorsque ses dimensions atteignent l’échelle nanométrique. Ces études confirment des prédictions théoriques de Markus Büttiker (Université de Genève) énoncées il y a plus de dix années et jamais encore vérifiées.

Pour en savoir plus : le communiqué de presse commun CEA-CNRS.
La publication associée : Violation of Kirchhoff's laws for a coherent RC circuit, J. Gabelli et al., ScienceXpress (2006) 1126940.
Equipe Nano-électronique du DRECAM/SPEC et équipe Physique mésoscopique et transport du LPA .

 

maj : 07-08-2006 (962)