Signification des caractéristiques géochimiques spécifiques des domaines mantelliques sources des magmas basaltiques et andésitiques émis aux frontières des plaques lithosphériques convergentes
J. L. Joron, M. Treuil logo_tutelle logo_tutelle 
Les domaines mantelliques sources des magmas émis aux frontières des plaques convergentes s'identifient par des rapports Th/Ta, ou Ba/Nb, ou Rb(Cs)/Tb très significativement plus élevés que dans les domaines mantelliques sources des MORB et des OIB. Ces caractéristiques résultent essentiellement d'un enrichissement sélectif en Th, Rb, Cs, Ba et, à un degré moindre, en La, Ce alors que les rapports des lanthanides lourds, de Zr, Hf, Nb, Ta, demeurent constants. Cet enrichissement sélectif est également identifié par le fait que l'étalement des hétérogénéités géochimiques des domaines mantelliques sources des magmas émis aux frontières des plaques convergentes est étroitement corrélé à l'étalement des hétérogénéités des domaines des MORB et des OIB. On passe donc des domaines de type MORB-OIB au domaine source des magmas des plaques convergentes par une simple translation liée à la contamination sélective en Th à Hf/Ta constant. Ainsi les caractéristiques géochimiques des domaines mantelliques sources des magmas émis aux frontières des plaques convergentes sont d'une part héritées de celles des domaines mantelliques initiaux à la subduction (rapport Hf/Ta, Zr/Nb, Tb/Yb) et ont, d'autre part, enregistré des degrés variés de contaminations sélectives en Th, U, Ba, Rb, Cs. La typologie géochimique des différentes provinces magmatiques de ces contextes s'explique par la conjonction de ces deux grands facteurs.

Technique utilisée :

Analyse par activation neutronique.  

Maj : 08/02/2005 (357)

 

Retour en haut