Etude haute pression
logo_tutelle logo_tutelle 

Dégazage d'un magma (formation de bulles deau) simulé par décompression et trempe dans une cellule à enclumes de diamants de type Bassett (en bas). A gauche cellule à haute pression et haute température, à droite cellule à l'ambiante (H. Bureau, D. Massare; CNRS).

Les cellules à enclumes de diamants hydrothermales (type Bassett-modifiées ou Burchard) permettent la réalisation d'expériences en pression (0.5-4 Gpa) et en température (-180°- 1100°C) avec visualisation optique et possibilité de faire des mesures spectroscopiques in situ en pression et en température. Ces outils permettent donc l'étude des équilibres de phases (fluides, liquides silicatés, minéraux) dans les conditions physiques du manteau supérieur et de la croûte et le suivi de différents phénomènes magmatologiques : miscibilité entre fluides aqueux et liquides silicatés, dégazage des magmas (croissance des bulles d'eau), coefficients de partage des métaux lourds entre fluides aqueux et liquides silicatés, ou encore croissances cristallines. 

Maj : 02/02/2005 (35)

 

Retour en haut