Modélisation mesoscopique au LICSEN
Description mésoscopique et multiphysique des processus de transport de matière et de transfert de charges logo_tutelle 

Exemple de profils de concentration en O2 en solution et dans un film électro-catalytique assurant la réduction de l’oxygène (ORR).

 

 

La modélisation développée au laboratoire LICSEN s’appuie sur une description mésoscopique et multiphysique des processus de transport de matière et de transfert de charges. Elle permet de reproduire de nombreux résultats expérimentaux, ce qui s’avère être une base essentielle à leur interprétation, ainsi qu’à la compréhension du fonctionnement des systèmes étudiés.

 

Exemple de champs de concentration pour une microélectrode approchant un substrat réactif.

 

En interaction directe avec l’expérimentation, elle permet aussi d’orienter la séquence expérimentale vers les conditions optimales pour quantifier telle ou telle propriété du matériau étudié. L’utilisation de logiciels de simulation numérique (COMSOL et Matlab) facilite grandement l’étape de résolution du système d’équation différentielle, ce qui permet de ne se focaliser que sur l’écriture du modèle et l’interprétation des résultats obtenus.  Grâce à cette approche, il est par exemple possible d’interpréter des expériences de microscopie électrochimique, d’identifier l’origine de ce qui limite les performances  d’un nouveau matériau composite assurant la réduction de l’oxygène, ou de proposer une composition optimale pour des cathodes de batteries au lithium.

 

 

Maj : 26/09/2014 (1963)

 

Retour en haut