Compréhension et optimisation de l’'électrogreffage local
logo_tutelle 
Compréhension et optimisation de l’'électrogreffage local

Exemple de motif d’'électrogreffage localisé réalisé au laboratoire (taille du trait : environ 100 microns)

Ce projet vise à accroitre la compréhension du phénomène d’électrogreffage localisé qui apparaît dans le cas d’électrodes fortement polarisées approchant un substrat. En effet, les conditions particulières qui doivent être réunies pour observer un électrogreffage localisé de monomères vinyliques peuvent être qualifiées d’extrêmes en comparaison de celles qui sont généralement utilisées en électrochimie. Ainsi, la présence simultanée de grandes densités de courant et de forts potentiels électriques génère des bulles à proximité de l’électrode, conduisant à un phénomène de turbulence ainsi qu’à l’apparition transitoire de couches isolantes à l’interface électrode-solution. De plus, il a été observé que le potentiel électrique local, de même que le contenu chimique de la solution à proximité de l’électrode, jouaient un rôle dans la transformation de la surface.

 

En alliant travaux théoriques et expérimentaux, et en commençant par l’étude de situations simples pour augmenter la complexité de façon graduelle, nous proposons de construire un modèle théorique réaliste pour l’électrogreffage localisé  par SECM sous haute tension, permettant de mettre en évidence la contribution individuelle de chacun des phénomènes et des paramètres qui leurs sont associés.

Contact : Renaud CORNUT

 

Maj : 20/10/2017 (1956)

 

Retour en haut