Chimie sous rayonnement - Radiolyse
Chimie sous rayonnement - Radiolyse

L’électron solvaté (représenté ici par l’intermédiaire de l’orbitale qu’il occupe dans l’eau) est une espèce clef de la radiolyse des liquides. Bien qu’il ait une durée de vie très courte (moins d’une microseconde) et qu’il soit constitué d’un unique électron entouré de molécules d’eau, c’est une espèce chimique à part entière.

 

La radiolyse, et plus généralement la "Chimie sous Rayonnement", est étudiée au sein de l’IRAMIS en interaction avec de nombreuses autres unités du CEA.

La rupture des liaisons chimiques causée par le fort dépôt d’énergie des rayonnements ionisants dans des matériaux tels que l’eau, les polymères, les liquides ioniques… provoque à long terme la formation de molécules (hydrogène moléculaire, eau oxygénée, acide chlorhydrique…) dont il faut connaître les rendements de production. La chimie qui se déroule quelques picosecondes après le passage du rayonnement est décisive pour le devenir des espèces chimiques. Le Laboratoire de Radiolyse s’intéresse tout particulièrement aux thématiques suivantes :

- Les conditions extrêmes de température et de pression qui sont souvent les conditions réelles de fonctionnement des réacteurs nucléaires,

- Les événements primaires en radiolyse des milieux concentrés ou soumis aux rayonnements de particules lourdes (alpha, protons, ions lourds),

- La radiolyse aux interfaces et dans les milieux poreux

- La biochimie radicalaire

- La radiolyse  des polymères

- La radiolyse des molécules extractantes et des liquides ioniques

Les moyens utilisés pour l’irradiation vont des accélérateurs de particules ou source gamma. Pour l’analyse, les techniques spectroscopiques (de l’UV-Visible à l’InfraRouge), la chromatographie liquide et en phase gazeuse sont les techniques les plus couramment utilisées. De nombreuses collaborations nationales et internationales permettent par ailleurs d’étendre ce panel.

Lien internet  sur la radiolyse au CEA : http://www-radiolyse.cea.fr/

 

Maj : 03/01/2016 (1686)

 

Retour en haut