Transformations catalytiques pour l’énergie
logo_tutelle 

L’IRAMIS développe de nouveaux catalyseurs avec l'objectif de développer le stockage des énergies alternatives sous forme chimique, ou la conversion du CO2, la transformation de la biomasse,  et le recyclage des déchets polymériques, trois  sources de molécules de base pour l’industrie chimique, aujourd’hui issues de produits pétroliers.

Ceci passe par une compréhension fine des mécanismes réactionnels et des espèces réactives impliquées dans les transformations. Cette approche est principalement réalisée au Laboratoire de Chimie Moléculaire et Catalyse pour l'Energie (LCMCE) du NIMBE, qui développe réactions chimiques et catalyseurs modèles, dont l’étude théorique et expérimentale permet d’élaborer des relations réactivité-structure, afin d’orienter le design de catalyseurs sélectifs et performants. Cette démarche est notamment mise à profit pour le remplacement des métaux nobles et stratégiques dans les catalyseurs actuels, par des systèmes purement organiques ou basés sur des métaux abondants, tels que le cobalt, le fer et le cuivre.

La Chimie organométallique et de coordination montre que l’interaction métal-ligand et métal-substrat est au cœur des problématiques de la catalyse et de la séparation des métaux. De nouveaux complexes métalliques à base de métaux d et d'éléments f  peuvent être exploités en catalyse de réduction de petites molécules;. Ces études, tant expérimentales que théoriques (chimie quantique, dynamique moléculaire classique et ab initio),  mènent à la conception de nouveaux édifices moléculaires réactifs.

 

IRAMIS is developing new catalysts with the aim of developing the storage in chemical form of alternative energies, or the CO2 conversion, the conversion of biomass and the recycling of waste polymers, three sources of feedstock molecules for chemical industry, today obtained from petroleum products.

This requires a detailed understanding of the reaction mechanisms and reactive species involved in the transformations. This approach is mainly carried out at the "Laboratoire de Chimie Moléculaire et Catalyse pour l'Energie" (LCMCE) of NIMBE, where chemical reactions and model catalysts are studied. Eperimental and theoretical studies both enables the understanding of the activity-structure relationships, as a guide to design selective and efficient catalysts. This approach is especially used to replace noble and strategic metals in current catalysts, by purely organic systems or systems based on abundant metals such as cobalt, iron and copper.

Organometallic and coordination chemistry shows that the metal-ligand interaction and metal substrate is at the core of issues in catalysis and the separation of metals. New metal complexes based on d metals and f elements can be used in the catalysis of the reduction of small molecules. Both experimental and theoretical (quantum chemistry, molecular dynamics and ab initio) studies, lead to the design of new reactive molecular structures.

 

Maj : 15/04/2016 (1619)

 

21 juillet 2011
 

 

Retour en haut