Chantier CNRS Notre-Dame

Martine Regert, Directrice adjointe scientifique à l’Institut écologie et environnement,

et  Philippe Dillmann, Directeur de recherche CNRS au LRC Saclay de l’IRAMAT* et responsable de l'équipe " Laboratoire archéomatériaux et prévision de l'altération - LAPA" de l'IRAMIS/NIMBE,

sont coordinateurs du "Chantier CNRS Notre-Dame", dont l’objectif est de développer des axes de recherche en lien avec la restauration de la Cathédrale Notre-Dame de Paris. Le "Chantier CNRS Notre-Dame" a pour mission :

  • d’identifier les besoins en termes de science et technologie pour la conservation et la restauration du monument, et de développer des études dans des thématiques liées au monument, tel que le ressenti de l’événement par la société,
  • de mettre en relation les équipes de recherche travaillant dans les domaines concernés.  La mission travaillera avec l’Association des scientifiques pour la restauration de Notre-Dame.

 

Le travail débute par un inventaire des études scientifiques existantes sur Notre-Dame et les autres monuments gothiques. Plus de 50 chercheurs se sont déjà fait connaître et commenceront prochainement à travailler sur les premiers axes de recherche : modélisation et données numériques, bois et charpente, matériaux (plomb, pierre…) et anthropologie.

Découvrez l’interview croisée de Martine Regert et Philippe Dillmann dans CNRS Le Journal. Voir le communiqué du CNRS.


*L'IRAMAT, Institut de Recherche sur les Archéomatériaux - UMR 5060 rassemble des équipes issues du :

 

Maj : 22/05/2019 (3104)

 

Retour en haut