Brevet : Traitement de surface de nanoparticules de silicium
N. Herlin-Boime et V. Maurice logo_tutelle logo_tutelle 
Brevet : Traitement de surface de nanoparticules de silicium

Spectre de photoluminescence en milieu aqueux après greffage d'APTS sur des particules passivées dans l'éthanol

Numéro d'identification : WO 2009/141563 (lien OMPI)
Numéro d'identification CEA : BD 10709
Année de dépôt : 06-05-2008
Année de publication : 26-11-2009

Traitement de surface de nanoparticules de silicium

L'invention concerne le traitement de nanoparticules de silicium photoluminescentes pour leur conférer des fonctionnalités de surface comme par exemple des radicaux d'amines, ou autres, favorisant leur utilisation notamment en biologie pour des applications de marquage. On applique aux nanoparticules une réaction pour créer un enrobage en surface procurant à ces nanoparticules des fonctionnalités, notamment une protection contre la dissolution en milieu aqueux. Le procédé  comporte  une passivation des nanoparticules de silicium favorisant la création de liaisons de type Si OH en surface, ce type de liaison permettant d'accéder à une multiplicité de fonctionnalités incluant notamment les amines, les thiols, le polyéthylène glycol, en tant que radicaux de surface.


Surface treatment of silicon nanoparticles (WIPO link)

 

The invention relates to the treatment of photoluminescent silicon nanoparticles in order to give them surface functionalities, for example amine radicals or other radicals, that favour their use especially in biology for labelling applications. A reaction is then applied to the nanoparticles in order to create a surface coating that gives the nanoparticles these functionalities, especially a protection against dissolution in an aqueous medium. The process in the sense of the invention comprises, prior to this coating reaction, a passivation of the silicon nanoparticles that favours the creation of bonds of Si‑OH type at the surface, this type of bond making it possible to obtain a multiplicity of functionalities including, in particular, amines, thiols, polyethylene glycol, as surface radicals.

Contact: N. Herlin-Boime

 

Maj : 18/03/2010 (1520)

 

Retour en haut