| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact | Français

Stages Master 2 IRAMIS / année 2020 - 2021

Liste des stages M2 (en français)

CIMAP - Centre de Recherche sur les Ions, les Matériaux et la Photonique

Groupe Informatique - Groupe Informatique IRAMIS/SPhT

LIDYL - Laboratoire Interactions, Dynamiques et Lasers

LLB - Laboratoire Léon Brillouin

LSI - Laboratoire des Solides Irradiés

LUMO - LUmière et MOlécules

NIMBE - Nanosciences et Innovation pour les Matériaux, la Biomédecine et l'Énergie

SPEC - Service de Physique de l'Etat Condensé

GNE - Groupe Nano-Electronique

LNO - Laboratoire Nano-Magnétisme et Oxydes

  • Local magnetic microscopy with magnetoresitive sensor integration
    Spécialité : / PHYSIQUE,    Laboratoire : /
    Contact : SOLIGNAC Aurelie,

    Résumé : The aim of the internship is to study the magnetoresistive magnetic sensor integration in flexible cantilever on their performances. The sensors, destinated to be integrated in a scanning microscope, will be microfabricated in clean room and characterized in terms of magnetotransport and noise.

    Mis à jour le 04/09/2020   Afficher : Français | English | PDF | 


SPHYNX - Systèmes Physiques Hors-équilibre, hYdrodynamique, éNergie et compleXes

  • L’irréversibilité est-elle une transition de phase en turbulence ?
    Spécialité : PHYSIQUE / Physique statistique,    Laboratoire : /
    Contact : DUBRULLE Berengere,

    Résumé : Le but de ce stage est d’essayer de prouver que l'irréversibilité observée en turbulence est une transition de phase. On effectuera des simulations numérique d'une équation modèle afin de caractériser cette transition, et de voir dans quel mesure elle permet d’expliquer l’anomalie de dissipation observée en turbulence.

    Mis à jour le 18/09/2020   Afficher : Français | English | PDF | 


  • Stochasticité spontanée et singularités en turbulence
    Spécialité : PHYSIQUE / Physique statistique,    Laboratoire : /
    Contact : DUBRULLE Berengere,

    Résumé : Le but de ce stage est prouver l'existence de la stochasticité spontanée en utilisant une nouvelle expérience appelée GVK. Cette expérience a été spécialement conçue pour explorer la dynamique de particules et des mouvements turbulents, avec une résolution jamais atteinte jusqu’à présente. Dans ce stage, on effectuera des mesures expérimentales à l’aide de dispositif d’imagerie vélocimétrique, et on analysera les données pour mettre en évidence le phénomène, et ses liens possibles avec des quasi-singularités

    Mis à jour le 18/09/2020   Afficher : Français | English | PDF | 


 

Retour en haut