| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact | Français
Colloque de l Léon Brillouin, à la croisée des ondes
Rémy MOSSERI
Lab de Physique Théorique de la Matière Condensée, Univ. Paris VI & VII
Thu, Sep. 21st 2006, 11:00
Bât 774, Amphi Claude Bloch, Orme des Merisiers
Illustre physicien, Léon Brillouin a notamment contribué à fonder la version moderne de la physique des solides. L’effet qui porte son nom et les zones dites de Brillouin seront bien sûr évoqués dans cette rétrospective de ses travaux. L’histoire peu connue de cet homme mérite également d’être contée. Héritier d’une grande lignée de scientifiques (son grand-père et son père occupèrent avant lui une chaire de professeur au collège de France), Léon Brillouin participa au développement de la mécanique quantique dans la première moitié du XXe siècle. A partir de juillet 1939, il a assumé une importante responsabilité à la tête de la radiodiffusion. Au début de 1941, il a quitté la France pour les USA où il participa à l’effort de guerre allié. Après la guerre, il a enrichi et popularisé la toute nouvelle théorie de l’information. Son non-retour en France, dans des circonstances qui seront discutées, représente une perte importante pour la physique française. Auteur de nombreuses monographies scientifiques traduites en plusieurs langues, Léon Brillouin manifesta, jusqu’à son décès en 1969 à l’âge de 80 ans, une activité intense, riche et variée, résultat d’un savant mélange de rigueur et d’ouverture.

 

Retour en haut