CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact | Français
 /
Effet des contraintes non-glissiles sur l’anisotropie plastique du tungstène
Antoine Kraych
Institut Lumière Matière - Université Claude Bernard Lyon 1
Thu, Feb. 15th 2018, 14:00-15:30
SRMP Bât 520 p.109, CEA-Saclay

À basse température, la déformation plastique du tungstène et des autres métaux de structure cubique centrée (CC) est anisotrope. La loi de Schmid qui s’applique dans la plupart des autres métaux n’est pas respectée pour les métaux CC. Cette particularité s’explique par le comportement des dislocations vis de type 1/2<111>, qui contrôlent la plasticité de ces métaux. La trajectoire suivie par ces dislocations lorsqu’elles glissent sous l’application d’une simple contrainte de cisaillement n’est pas droite mais dévie par rapport à une trajectoire rectiligne entre configurations d’équilibre. L’angle de cette déviation permet de prédire l’écart à la loi de Schmid dans ces matériaux [1]. Cependant, d’autres types de contraintes, les contraintes non-glissiles, sont connues pour affecter la mobilité des dislocations et l’écart à la loi de Schmid [2]. Ce travail propose d’utiliser des calculs DFT pour déterminer l’influence des contraintes non-glissiles sur la mobilité des dislocations dans le tungstène.

Les calculs DFT et la méthode de « nudged elastic band » sont utilisés pour déterminer le potentiel de Peierls des dislocations sous contrainte. Différents tenseurs de contrainte sont appliqués aux cellules de simulation, afin d’obtenir la sensibilité des potentiels de Peierls aux contraintes non-glissiles, et d’en déduire la dépendance de la contrainte de Peierls avec ces contraintes non-glissiles. Ces calculs sont utilisés pour ajuster une loi de comportement permettant de prédire la réponse plastique d’un monocristal à un essai mécanique de traction simple, et de prédire les systèmes de glissement activés. Nous discuterons en particulier des implications pour le glissement dit "anomal" prenant place dans des plans peu sollicités.

[1] Plastic anisotropy and dislocation trajectory in BCC metals
L. Dezerald, D. Rodney, E. Clouet, L. Ventelon et F. Willaime, Nature Comm. 7, 11695 (2016).

[2] M. S. Duesbery et V. Vitek, Acta Mater. 46, 1481 (1998).

Contact : Luc BARBIER

 

Séminaire SRMP - Informations pratiques

Entrée sur le site du CEA de Saclay pour les séminaires SRMP

Afin de pouvoir entrer sur le site du CEA de Saclay veuillez adresser les données personnelles suivantes par courriel à :
(secrétariat) un avis d’entrée vous sera alors délivré :

 

Nom :

Prénom :

Date et lieu de naissance :

Nationalité :

Nom de l'employeur :

 

Ces informations doivent être envoyées au mieux deux jours avant la date du séminaire.>

Lors de votre venue vous devez vous présenter avec une carte d'identité ou un passeport en cours de validité. L'entrée sur le site se fait par l'entrée principale ou porte Nord (suivre le lien ci-dessous), un badge vous y sera remis. Demandez à l'accueil le Bât.520, ils vous renseigneront.
Les séminaires se déroulent au Bât. 520, pièce 109 (1er étage).
En cas de problème vous pouvez contacter le secrétariat au : 01 69 08 51 67


Formalities for entering the CEA Saclay site for SRMP seminars

To enter in CEA Saclay you need to send the following personal data to   (secretariat):

Informations utiles/Practical informations - Contact:

Informations:  Access to the CEA Saclay

 

Contact:

 

Last Name :

First Name :

Place and date of birth :

Nationality :

Employer Name :

These informations must be preferably sent at least two days before the seminar date.

 

When you come you must have a valid ID card or passport with you.

The entrance in CEA Saclay is through the main entrance or north entrance (see link below), a pass will be delivered. Ask at the “accueil” the path for the building 520. SRMP seminars take place in room 109 (first floor).

Any questions/troubles do not hesitate to contact our secretariat: 33 (0)1 01 69 08 51 67.


 

Mise à jour : 11/02/2013

 

Retour en haut