| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact | Français
Avis de Recherche: quelle restauration pour les peintures ?
Aurélia CHEVALER-MENU
CRPBC - Centre de Recherche en Préservation des Biens Culturels
Mon, Jun. 06th 2011, 11:00
LIDYL Bât 522, p 138, CEA-Saclay

Quelles sont les problématiques scientifiques, inhérentes aux pratiques de conservation-restauration et pourquoi constate-t-on une absence de recherche significative dans le domaine ?

La recherche en conservation justifie et nécessite la mise en commun de compétences différentes et complémentaires. Un protocole innovant intégrant les lasers et les nanogels a été élaboré pour la conservation-restauration d’œuvres peintes sur toile. Cette recherche s’appuie sur l’expertise de chimistes, de physiciens associés aux historiens d’art et aux restaurateurs. Une telle démarche bouleverse à terme les pratiques des restaurateurs et engage la profession dans une nouvelle perspective de modèle industriel. C’est pourquoi, l’apport du LCPI de l’ENSAM fut déterminant pour proposer une méthode d’intégration des technologies innovantes à un métier caractérisé jusqu’alors par une tradition ancestrale de transmission de techniques héritées des pratiques artistiques.

La présentation s’attachera à exposer les différents aspects de la problématique de recherche, notamment les résultats des expérimentations menées avec les lasers (Nd :YAG, Er :YAG, picoseconde et femtoseconde) contrôlées par l’interférométrie holographique ou avec les nanogels.

Contact : Caroline LEBE

 

Retour en haut