| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact | Français
Etats Excités de molécules protonées en phase
Claude DEDONDER-LARDEUX
Centre Laser de l'Université Paris Sud - Institut des Sciences Moléculaires d'Orsay (ISMO)
Fri, Feb. 11th 2011, 11:00
LIDYL Bât 522, p 138, CEA-Saclay

Les molécules aromatiques protonées constituent une classe fondamentale de molécules organiques qui interviennent dans différents environnements, de la chimie organique (complexes, intermédiaire de réaction) à l’astrochimie, en passant par les plasmas. Ces molécules protonées peuvent être facilement détectées par spectrométrie de masse quand on peut les former in situ ou obtenir des échantillons. Par contre, on ne sait pas les détecter par des méthodes optiques dans des environnements inaccessibles parce qu’on ne connaît pas leur spectroscopie. On ne sait que très peu de chose sur la structure géométrique et électronique, la réactivité ou la dynamique de molécules protonées très simples comme le benzène et ses dérivés ou les hydrocarbures polycycliques (PAHs). Pourtant, ces PAHs protonés pourraient être présents dans le milieu interstellaire et pourraient être de bons candidats comme porteurs des bandes interstellaires diffuses (DIBs) observées dans le visible et le proche IR.

Je présenterai nos premiers résultats sur la spectroscopie de molécules aromatiques protonées, en particulier de petits PAHs et discuterai du lien éventuel avec les observations astrophysiques.

 

 

Travail réalisé au Centre Laser de l’Université Paris Sud

 

Contact : Caroline LEBE

 

Retour en haut