| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact | Français
Pierre-Simon LAPLACE, un savant de l'âge classique
 
Professeur d’histoire, University of California, Berkeley
Thu, Jun. 17th 2010, 11:00
Bât 774, Amphi Claude Bloch, Orme des Merisiers

Né à Beaumont en Auge, LAPLACE a profondément influencé les mathématiques, l'astronomie, la physique et la philosophie des sciences.

Après des études de philosophie et théologie à l'Université de Caen, il obtint un poste à l'Ecole militaire avec le soutien de d'Alembert. Ses travaux en mathématiques et astronomie lui valent d'entrer à 24 ans à l'Académie des Sciences. Son travail sur la calorimétrie avec Lavoisier vers 1782, sa théorie de la capillarité et ses formules sur la double réfraction ancrent sa réputation parmi les chimistes et physiciens. Il fonde solidement sa théorie de la mécanique céleste, traitant de la stabilité et de l'origine du système solaire. Il participe à l'organisation du Bureau des Longitudes, de l'Ecole Polytechnique et de l'Ecole Normale de l'an III où il donne des leçons. Avec Berthollet, il fonde la Société d'Arcueil, creuset de rencontres entre jeunes physiciens et chimistes. Serviteur de tous les régimes politiques, il s'attire les faveurs de Napoléon puis de Louis XVIII. Critiquant toutes les religions, il reste préoccupé par sa propre foi jusqu'à sa mort en 1827.

Contact : Luc BARBIER

 

Retour en haut