| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact
Groupe oxydes conducteurs / Group of research on oxyde conductors
logo_tutelle 
Groupe oxydes conducteurs / Group of  research on oxyde conductors

De gauche à droite, au premier rang : Nadine Genand-Riondet,Pierre Bonville, Anne Forget.
Au second rang : Areta Olariu, Dorothée Colson, Florence Rullier-Albenque et Guénaëlle Le Bras.

Le groupe a développé plusieurs axes de recherche concernant l’élaboration, la caractérisation physico-chimique et l’étude des propriétés physiques (magnétique et transport) de cuprates supraconducteurs, d’oxydes magnétiquement frustrés et de matériaux multiferroïques.

 

  • Pour étudier les propriétés des supraconducteurs à haute température critique, la qualité des échantillons est une donnée essentielle.  L’un des points forts du groupe est d’être capable de mettre en œuvre différentes techniques de pointe pour synthétiser des céramiques ou des monocristaux de cuprates, notamment de cuprates de mercure détenteurs du record de Tc (135K, soit -138°C) mais aussi des nouveaux pnictures de fer. La modification des propriétés de transport par introduction de désordre contrôlé (notamment par irradiation électronique) a permis de montrer que ce facteur joue un rôle important dans la physique des cuprates. Sur cette thématique, le groupe a également développé différentes collaborations régionales (LPS-Orsay, Soleil, MPQ-Paris7).
  • En collaboration avec le Laboratoire Léon Brillouin (CEA-LLB), notre groupe élabore et étudie les propriétés magnétiques d’oxydes à magnétisme frustré, plus particulièrement les composés pyrochlores de formule R2M2O7, où R est une terre rare et M un métal de transition. Ces composés suscitent beaucoup d'intérêt actuellement pour leurs propriétés de basse température qui mettent en évidence des états fondamentaux de type nouveau, comme les "glaces de spin", désordonnées ou ordonnées. Les expériences de diffraction de neutrons, ainsi que des calculs auto-consistants de structures magnétiques, ont permis d’obtenir une connaissance approfondie de ces matériaux.
  • Concernant les oxydes multiferroïques, le groupe a élaboré des cristaux de grande qualité qui ont notamment permis de mettre en évidence le caractère multiferroïque à température ambiante du composé BiFeO3. En collaboration avec le LLB, un couplage entre magnétisme et polarisation électrique à température ambiante a été mis en évidence ainsi que de l’exchange bias entre une couche ferromagnétique et un cristal de BiFeO3 en collaboration avec le LPS-Orsay. Enfin nous avons mis en évidence un effet de photostriction dans ce composé. Nos recherches se poursuivent notamment sur de nouveaux composés à base de fer.
 
#215 - Last update : 12/06 2011

 

Retour en haut