CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact | English

Les sujets de thèses

1 sujet IRAMIS

Dernière mise à jour : 10-12-2018


««

• Optique - Optique laser - Optique appliquée

 

Applications des techniques d’échantillonnage parcimonieux à la métrologie spatio-temporelle des lasers ultrabrefs

SL-DRF-19-0604

Domaine de recherche : Optique - Optique laser - Optique appliquée
Laboratoire d'accueil :

Service Laboratoire Interactions, Dynamique et Lasers (LIDyL)

Physique à Haute Intensité (PHI)

Saclay

Contact :

Fabien QUÉRÉ

Date souhaitée pour le début de la thèse : 01-10-2019

Contact :

Fabien QUÉRÉ

CEA - DRF/IRAMIS/LIDyL/PHI

01.69.08.10.89

Directeur de thèse :

Fabien QUÉRÉ

CEA - DRF/IRAMIS/LIDyL/PHI

01.69.08.10.89

Page perso : http://iramis.cea.fr/Pisp/107/fabien.quere.html

Labo : http://iramis.cea.fr/LIDYL/PHI/

La technologie laser permet aujourd'hui de produire des impulsions de lumière cohérente d'une durée de quelques dizaines de femtosecondes seulement, avec des énergies allant jusqu’à plusieurs joules par impulsion. Ces faisceaux lasers sont susceptibles de présenter des couplages spatio-temporels, c’est-à-dire une dépendance spatiale de leurs propriétés temporelles, qui peuvent dégrader considérablement leurs performances. Notre groupe de recherche a développé ces dernières années différentes techniques pour mesurer la structure spatio-temporelle complète de telles faisceaux lasers. Ces techniques ont été démontrées sur différents lasers, parmi les plus puissants existants actuellement. Les objectifs de cette thèse seront d'exploiter ces nouvelles techniques pour caractériser des sources laser de complexité croissante, et de rendre ces techniques plus performantes. Il s'agira notamment de réduire le nombre de tirs lasers nécessaires pour ces mesures, aussi bien en exploitant les techniques modernes d'échantillonnage parcimonieux ('compressed sensing' en anglais), qu'en imaginant de nouvelles façons physiques d'encoder l'information pertinente dans les données mesurées. L'objectif ultime est d'obtenir toute l'information sur la structure spatio-temporelle du faisceau en utilisant un unique tir laser, au lieu des centaines de tirs requis par les techniques actuelles.

 

Retour en haut