CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact | English

Les sujets de thèses

Dernière mise à jour : 30-04-2017

2 sujets IRAMIS

«««

• Matière ultra-divisée, physico-chimie des matériaux

 

Assemblages protéines/nanoparticules multifonctionnels

SL-DRF-17-0842

Domaine de recherche : Matière ultra-divisée, physico-chimie des matériaux
Laboratoire d'accueil :

Service Nanosciences et Innovation pour les Materiaux, la Biomédecine et l'Energie (NIMBE)

Laboratoire Interdisciplinaire sur l'Organisation Nanométrique et Supramoléculaire (LIONS)

Saclay

Contact :

Jean-Philippe RENAULT

Date souhaitée pour le début de la thèse : 01-09-2017

Contact :

Jean-Philippe RENAULT

CEA - DRF/IRAMIS/NIMBE/LIONS

01 69 08 15 50

Directeur de thèse :

Jean-Philippe RENAULT

CEA - DRF/IRAMIS/NIMBE/LIONS

01 69 08 15 50

Voir aussi : http://iramis.cea.fr/nimbe/Phocea/Membres/Annuaire/index.php?uid=jrenault

Voir aussi : http://iramis.cea.fr/nimbe/lions/

La connaissance des interactions protéines nanoparticules a connu une explosion ces dernières années. Il est maintenant envisageable de construire des assemblages protéines NP à façon, en combinant les fonctionnalités des protéines et des nanoparticules. De tels assemblages donneront accès à des matériaux complétement nouveaux, combinant fonctions biologiques et propriétés optiques ou magnétiques.



L’objectif de cette thèse sera de développer de tels assemblages, de les caractériser et de les utiliser comme brique de base dans des processus de fabrication 3D.

Compréhension de la corrosion sur le très long terme pour le stockage des déchets radioactifs : étude des mécanismes par l’analyse multi-échelle d’objets archéologiques

SL-DRF-17-0300

Domaine de recherche : Matière ultra-divisée, physico-chimie des matériaux
Laboratoire d'accueil :

Service Nanosciences et Innovation pour les Materiaux, la Biomédecine et l'Energie (NIMBE)

Laboratoire archéomatériaux et prévision de l'altération (LAPA)

Saclay

Contact :

Florence Mercier

Delphine Neff

Date souhaitée pour le début de la thèse : 01-10-2016

Contact :

Florence Mercier

CNRS - DRF/IRAMIS/NIMBE/LAPA

01.69.08.47.01

Directeur de thèse :

Delphine Neff

CEA - DRF/IRAMIS/NIMBE/LAPA

01.69.08.33.40

Voir aussi : http://iramis.cea.fr/nimbe/Phocea/Membres/Annuaire/index.php?uid=fmercier

Voir aussi : http://iramis.cea.fr/nimbe/lapa/

Voir aussi : http://iramis.cea.fr/nimbe/Phocea/Membres/Annuaire/index.php?uid=dneff

Dans le cadre du stockage des déchets radioactifs, des surconteneurs en acier seront corrodés dans un milieu anoxique. Afin de les dimensionner sur plusieurs milliers d’années, il est nécessaire d’établir des modèles prédictifs de corrosion. Cependant pour être validés, ces modèles doivent prendre en compte les mécanismes de corrosion, étudiés soit par des simulations en laboratoire, soit sur des systèmes corrodés en conditions réelles. Dans ce dernier cas, des analogues archéologiques issus de sites de fouilles dont les conditions géochimiques sont proches de celles du stockage sont étudiés. Ils constitueront le corpus de cette thèse, associé à des échantillons issus d’expérimentations en laboratoire. Les propriétés physiques et chimiques des couches de corrosion, hétérogènes à l’échelle du micromètre, seront étudiées aux échelles d’intérêt pour les phénomènes étudiés. La structure cristalline sera déterminée grâce aux couplages de techniques micro en mode imagerie hyperspectrale (MEB-EDS, µSRaman) et nano (TEM, STXM sous rayonnement synchrotron) et leurs propriétés physiques et électrochimiques locales et globales grâce au C-AFM, au SECM et la chrono-ampérométrie notamment. Enfin les propriétés de transports des espèces oxydantes dans les couches seront étudiées grâce à la tomographie X (micro), au FIB-tomo (nano) et à des expérimentations avec traceurs lors de remise en corrosion de ces systèmes. L’ensemble des données sera utilisé pour poursuivre les efforts de modélisation entrepris sur ces systèmes.

 

Retour en haut