CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact | English

Les sujets de thèses

Dernière mise à jour : 28-06-2017

IRAMIS

«««

• Bio-informatique, simulation bio-moléculaire

 

Modélisation moléculaire de la formation d’amyloïdes fonctionnelles

SL-DRF-17-0506

Domaine de recherche : Bio-informatique, simulation bio-moléculaire
Laboratoire d'accueil :

Service Nanosciences et Innovation pour les Materiaux, la Biomédecine et l'Energie (NIMBE)

Laboratoire Interdisciplinaire sur l'Organisation Nanométrique et Supramoléculaire (LIONS)

Saclay

Contact :

Frédéric GOBEAUX

Stéphane ABEL

Date souhaitée pour le début de la thèse : 01-10-2017

Contact :

Frédéric GOBEAUX

CEA - DRF/IRAMIS/NIMBE/LIONS

01 69 08 24 74

Directeur de thèse :

Stéphane ABEL

CEA - DRF/IBITEC-S/SB²SM/LBMS

01 69 08 75 92

Voir aussi : http://iramis.cea.fr/Pisp/frederic.gobeaux/

Voir aussi : http://ibitecs.cea.fr/drf/ibitecs/Pages/services/sb2sm/lbms/modelisation-moleculaire-proteines-membranaires.aspx

Voir aussi : http://st-abel.com/

Notre équipe étudie les mécanismes d’assemblage de fibres amyloïdes fonctionnelles formées par des hormones peptidiques. Contrairement aux fibres amyloïdes pathologiques, ces fibres dites "fonctionnelles" sont capables de se désassembler sous l’effet d’un stimulus physico-chimique. In vivo, ces fibres servent à stocker des hormones dans des vésicules denses avant leur utilisation.



Dans le cadre de ce projet, nous cherchons à compléter les études expérimentales (microscopie électronique, spectroscopies et diffusion des rayons X) par des simulations moléculaires afin de mieux comprendre la structure et les mécanismes de formation de ces objets. En effet, les assemblages supramoléculaires passent par la formation d’espèces transitoires difficilement accessibles par les méthodes expérimentales traditionnelles. Nous chercherons à modéliser les conformations prises par les peptides en solution en fonction de leur état de charge, cartographier les chemins d’énergie libre conduisant à la formation d'intermédiaires et déterminer le rôle spécifique des différentes interactions en jeu.



Ces travaux de simulation se feront en interactions constantes avec les études expérimentales menées en parallèle.



http://ibitecs.cea.fr/drf/ibitecs/Pages/services/sb2sm/lbms/modelisation-moleculaire-proteines-membranaires.aspx

 

Retour en haut