CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact | English
 / 
 / 
Pénétration d'un solvant dans un gel poreux en consolidation : application à la restauration des oeuvres d'art
Marguerite Leang
Laboratoire Léon Brillouin
Mardi 28/11/2017, 14h00-16h00
laboratoire FAST (salle de séminaire, 1er étage à droite); au 23-25 rue Jean Rostand, Parc-Club Orsay Université, 91405 Orsay

La restauration des peintures d'art consiste à restaurer la lisibilité d'une oeuvre d'art et à préserver son intégrité. La plupart des techniques consiste à déposer des solvants juste en surface afin de ne dissoudre que la couche de vernis. Cependant, les couches sous-jacentes risquent d'être endommagées par la pénétration de ces solvants, causant éventuellement un gonflement ou un craquèlement de ces dernières. Du fait de la complexité physico-chimique de la couche picturale, nous proposons d'étudier la pénétration de solvants dans un nanoporeux modèle issu du séchage contrôlé de dispersions aqueuses de nanoparticules de silice. Le séchage et la consolidation des dispersions colloïdales jusqu'à l'apparition de craquelures sont étudiés. La réflectivité de neutrons et la diffusion de neutrons aux petits angles permettent d'accéder à la structuration des systèmes en surface et en volume, respectivement, au cours du séchage. L’étude expérimentale des ouvertures de craquelures dues au séchage, associée à un modèle de poroélasticité, renseigne sur les propriétés mécaniques des systèmes consolidés. La caractérisation du milieu poreux formé après la consolidation est faite par imagerie de neutrons et permet de déterminer la perméabilité et les porosités des milieux. Enfin, nous présentons la dynamique d'imprégnation d'une goutte sessile de solvant dans plusieurs milieux poreux, qui diffèrent de part leur taille de pores. Notre montage expérimental permet une quantification précise et directe des écoulements audessus et à l'intérieur du milieu poreux.

Contact : Alain MENELLE

 

Retour en haut