| | | | | | | webmail : intra-extra| Accès VPN| Accès IST| Contact | English
Univ. Paris-Saclay
Nouvelles approches pour la caractérisation d'électrodes poreuses pour la réduction de O2 : des structures modèles à base de platine aux structures exemptes de métaux nobles
Xi CHENG
IRAMIS/SPAM-Groupe Edifices Nanométriques- Institut Lavoisier Université de Versailles Saint Quentin
Vendredi 20/12/2013, 14:00-18:00
Amphi J UFR des sciences - 45 avenue des Etats-Unis 78035 Versailles Cedex

Manuscrit de la thèse


Ce travail porte sur le développement de nouvelles approches de caractérisation d’électrodes poreuses dédiées à la réduction de O2. Elles sont établies grâce à l’élaboration de structures poreuses modèles formées par combinaison contrôlée d’électrocatalyseurs de platine greffés d’une composante organique et de nanotubes de carbone. Deux nouvelles méthodes de caractérisation sont établies : d’une part, une méthode alternative à l’utilisation d’électrodes tournantes pour la détermination de la sélectivité de la réduction de O2 et d’autre part, la détermination d’une aire spécifique d’électrode poreuse nommée S-AO2, directement reliée à la réduction de l’oxygène, et qui peut être exprimée en m2/g de catalyseur, en cm2/cm3 de couche active ou en cm2/cm3/g de catalyseur. Une détermination de ce paramètre est établie sur des structures poreuses exemptes de platine, réalisées à partir de nanotubes de carbone azotés, pour lesquels une étude des sites actifs en réduction de O2 est également présentée.


http://www.sciences.uvsq.fr/ufr-des-sciences/langu...
Contact : Sylvie JUBERA

 

Retour en haut