CEA |   |   |   |   |   |   | webmail : intra - extra |  Accès VPN-SSL | Contact | English
Minéralisation biomimétique
 
IRAMIS/SIS2M/LIONS
Lundi 08/11/2010, 10h00
Amphi. Bloch, Bât. 774, Orme des Merisiers, CEA-Saclay

Les biominéraux tel que la nacre de l’huître perlière sont des composites de matière organique et de carbonate de calcium. Les protéines de la partie organique exercent un contrôle marqué sur le développement de la phase minérale. Nous étudions ici l’influence d’une monocouche de peptides présentant les traits caractéristiques des protéines trouvées dans la nacre – une acidité prononcée et une conformation en feuillet β  - sur la nucléation croissance du CaCO3.

Nous considérons ensuite de manière plus générale l’influence de l’hydrophobie d’une surface sur sa propension à induire la nucléation hétérogène de CaCO3. Dans une troisième partie, nous observons la formation à l’échelle nanométrique d’une bicouche inverse d’un acide gras déposé sur un substrat hydrophobe en milieu alcalin et donnons une explication théorique de ce phénomène. Nous relatons finalement quelques observations concernant l’orientation de cristallites de sels peu solubles dispersés à l’interface eau/air et la complexation d’un polyélectrolyte, l’acide polyacrylique, par élévation de la température en présence d’ions calcium.

 

Mots clés : biominéralisation, CaCO3, peptides, films de Langmuir, GIXD, IRRAS, AFM, orientation, polymorphe, nucléation hétérogène, UV-ozone, acide gras, bicouche inverse, acide polyacrylique, CaF2.

Contact : Patrick GUENOUN

 

Retour en haut